Les sans papiers

Pas de preuve, pas de vote, c'est aussi... (La Presse Canadienne, Colin Perkel)

Agrandir

Pas de preuve, pas de vote, c'est aussi simple que ça.

La Presse Canadienne, Colin Perkel

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) CHRONIQUE / «Avez-vous un permis de conduire?
- Non.
- Carte d'assurance maladie? 
- Oui.
- Une preuve d'adresse?
- Euh... non.»

Cette scène, à quelques mots près, s'est déroulée quelques fois lundi dans les bureaux de scrutin de la ville. Pas de preuve, pas de vote, c'est aussi simple que ça. À moins que quelqu'un que vous connaissez, et qui vote au même bureau que vous, jure sur la tête de sa mère que vous habitez à telle adresse.

Sinon, c'est just too bad.

Dans un bureau de vote proche de l'Université Laval, une poignée d'étudiants ont dû faire demi-tour, meilleure chance aux prochaines élections. J'ai jasé avec le sympathique superviseur, il n'en est pas à ses premières élections, n'a jamais rien vu de si compliqué. «Des papiers, encore des papiers...»

Il m'a montré le guide du scrutateur avec un tas de procédures et de formulaires à remplir. Il y a eu des abus, il faut prévenir les abus. «C'est ma dernière élection, ça devient trop compliqué.» Le gars a commencé dans le temps de l'Union nationale. «C'était les gros pots de vin, ça passait avant l'élection pour distribuer des caisses de bière...»

L'idée ici, c'est de trouver un équilibre.

Dans Vanier, une dame n'avait pas de preuve d'adresse, elle a eu beau hurler, jurer qu'elle habitait à l'adresse inscrite sur son carton d'électeur, il lui aurait fallu une déclaration dûment signée par le proprio de la maison de chambres. Elle ne l'avait pas, ne connaissait personne dans la file.

Elle est retournée chez elle, en beau fusil.

Si elle avait eu sa carte d'assurance maladie et une carte d'hôpital, même une facture de téléphone, et qu'elle avait porté un sac de patates sur la tête, elle aurait pu prêter serment pour son identité. Elle ne peut pas le faire pour son adresse.

Étrange, non?

Un des superviseurs que j'ai rencontrés au cours de ma tournée m'a expliqué que «le problème des adresses» touche particulièrement «les étudiants et les pauvres». Il trouve ça «plate, mais la loi est la même pour tout le monde».

Le problème ne se pose pas aux élections provinciales, la carte d'assurance maladie suffit, comme l'explique le Directeur général des élections sur son site. La loi permet, vous l'apprendrez peut-être, le vote à visage couvert, mais seulement pour des raisons de santé, évaluées par le personnel du bureau de scrutin.

La vérification se fait par serment, comme au fédéral.

J'ai demandé aux superviseurs de me raconter, évidemment, s'ils avaient eu des électeurs masqués. Quelques-uns seulement lors du vote par anticipation. «Un gars avec le visage peinturé en gris qui avait l'air de trouver ça très drôle», et «une fille habillée en moto, mais en gars, avec un casque. On ne voyait tellement rien qu'on l'appelait monsieur».

Jusqu'à ce qu'elle sorte ses cartes.

Ironiquement, ces gens-là sont en train de faire la démonstration par l'absurde qu'il est inutile de montrer son visage pour exercer son droit de vote. Pour peu, on les croirait solidaires de cette musulmane qui s'est battue jusqu'en Cour suprême pour réclamer le droit de voter cachée.

Tant qu'on a une preuve d'adresse.

Il y a eu un autre, «habillé en militaire, comme dans les surplus militaires, il se couvrait le visage avec son niqab de l'armée. Il n'a pas voulu montrer son visage, on a procédé à l'assermentation, comme le veut la procédure. Il était venu voter avec sa mère, elle le suivait, elle était gênée...»

La honte.

Elle a peut-être regretté de ne pas avoir fait comme son fils.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer