Les États-Unis en campagne 

Colin Van Ostern... (AP, Jim Cole)

Agrandir

Colin Van Ostern

AP, Jim Cole

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Retour sur le meilleur et le pire de la politique américaine, cette semaine.

Un État à surveiller: le New Hampshire

«L'État du granite» possède une longue tradition d'indépendance et d'allergie à la gourmandise des gouvernements. Au moins 43 % des électeurs sont inscrits comme indépendants. Et Gary Johnson, le candidat du Parti libertarien, réalise des scores enviables. Jusqu'à 17 %, selon un récent sondage. Mine de rien, le Québec est au coeur de la campagne. La construction d'une ligne à haute tension, sur une longueur de 300 kilomètres, soulève la controverse. Le projet, baptisé Northern Pass, constitue un bébé d'Hydro-Québec. Le républicain Chris Sununu, qui se présente au poste de gouverneur, appuie le projet; son rival, le démocrate Colin Van Ostern, se range du côté des opposants. Pour ce qui est de l'élection présidentielle, le New Hampshire semble avoir un léger penchant démocrate. Mais ça ne signifie pas qu'Hillary Clinton suscite l'enthousiasme. Certains démocrates locaux préfèrent même garder leurs distances, pour maximiser leurs chances d'élection. Sur les ondes de CNN, la candidate au Sénat, Maggie Hassan, n'osait même pas dire qu'elle trouvait Mme Clinton «digne de confiance». Avec des alliés pareils, qui a besoin d'ennemis?

Vrai ou faux?

Aux États-Unis, entre 2000 et 2014, il y a eu 130 fois plus de gens frappés par la foudre que de gens qui ont tenté de voter avec une fausse identité. Source: Politfact.com

Réponse à la fin

Pourquoi votent-ils Trump?

Les cinq principales raisons de voter en faveur de Donald Trump, selon ses partisans :

  1. 33 % : sa capacité à battre Hillary Clinton
  2. 27 % : le fait qu'il est un outsider, qu'il apportera du changement
  3. 26 % : son programme
  4. 19 % : sa franchise, sa personnalité
  5. 10 % : ses valeurs typiquement américaines (Source: Pew Research Center)

Pourquoi votent-ils Clinton?

Les cinq principales raisons de voter en faveur d'Hillary Clinton, selon ses partisans :

  1. 32 %: sa capacité à battre Donald Trump
  2. 32 %: son expérience, sa capacité à livrer la marchandise
  3. 22 %: son programme
  4. 12 %: sa personnalité
  5. 5 %: le fait qu'elle soit la candidate du Parti démocrate (Source: Pew Research Center)

La nouvelle tactique: ignorer Trump

Après avoir passé beaucoup de temps à dénigrer Donald Trump, Hillary Clinton affirme qu'elle changera de cap. Plutôt que d'attaquer sans cesse l'adversaire, elle promet d'expliquer davantage son programme! À Orlando, mercredi, Madame a même réussi à prononcer un discours d'une demi-heure sans prononcer une seule fois le mot «Trump». Un exploit. Malgré tout, ne pariez pas votre chemise sur ce genre de résolution à la noix. Dans les discours de Mme Clinton, ce sont encore et toujours les attaques contre Donald Trump qui suscitent le plus d'applaudissements. Sans compter que la campagne Clinton lancer une publicité télévisée dévastatrice contre son rival. On y voit de jeunes filles qui se regardent dans le miroir, avec comme fond sonore une sélection des pires remarques sexistes de Donald Trump. «Est-ce ce genre de président que nous voulons pour nos filles?» demande une voix d'outre-tombe, à la fin de la pub. Source: The Washington Post

L'avis légal

«La Commission électorale n'a pas d'opinion sur l'existence de Dieu.»

- Ellen Weintraub, l'une des six commissaires de l'organisme fédéral chargé de superviser l'élection présidentielle. Jusqu'ici, la Commission a reçu 1900 lettres d'aspirants candidats, en provenance notamment d'un «Dieu», d'un «Satan», d'un «Darth Vador» et d'un «Francis Underwood», le personnage principal de la série télévisée House of Cards. Avant toute chose, la Commission doit communiquer avec les prétendants, pour s'assurer de leur existence. Pour ceux que cela intéresse, «Dieu» se porte à merveille et il habite dans l'arrondissement de Staten Island, à New York. Source: The Wall Street Journal

Le cri du coeur

«Pourquoi n'ai-je pas 50 points d'avance, me demanderez-vous?»

-Hillary Clinton, dans un moment de candeur absolue, le 21 septembre, lors d'une vidéoconférence retransmise à Las Vegas. Prudente, la candidate démocrate n'a pas laissé le public répondre. Mais à l'autre bout du pays, Donald Trump n'a pas tardé à réagir: «Hillary Clinton n'est pas en avance parce qu'elle se révèle une très mauvaise candidate.» Source: FOX News

Le pourcentage: 51 %

Retour sur le meilleur et le pire de la politique... (123RF/Charles Wollertz) - image 10.0

Agrandir

123RF/Charles Wollertz

Proportion des électeurs du Colorado qui diraient non à un référendum visant à interdire à nouveau la marijuana, quatre ans après sa légalisation. À l'opposé, 36 % voudraient rendre la marijuana illégale. Source: Public Policy Survey

La blague

«L'autre jour, à l'aéroport, le président républicain de la Chambre des représentants, Paul Ryan, n'a pas reconnu une collègue du Massachusetts, qui siège avec lui depuis trois ans.

- Qu'est-ce que vous faites? lui a-t-il demandé.

En fait, c'est seulement quand la collègue a répondu "rien" qu'il a réalisé qu'elle siégeait aussi à la Chambre des représentants.»

- Jimmy Fallon, animateur du Tonight Show, sur NBC, ironisant sur l'impopularité du Congrès américain, paralysé par les querelles partisanes entre républicains et démocrates.

La comparaison

Quel pourcentage d'impressions favorables recueillent les choses et les personnalités suivantes, auprès de l'électorat américain :

  • Le Canada: 75 %
  • Barack Obama: 51 %
  • le Mexique: 38 %
  • Hillary Clinton: 37 %
  • Donald Trump: 28 %
  • les médias d'information: 19 %
  • Vladimir Poutine: 6 % (Source: NBC/Wall Street Journal)

La citation

Retour sur le meilleur et le pire de la politique... (AFP, Mark Wilson) - image 14.0

Agrandir

AFP, Mark Wilson

«Si je ne gagne pas, je pense qu'il s'agit de la dernière élection présidentielle que les républicains ont une chance de gagner. Parce que vous aurez des flots de gens qui traverseront la frontière. Des immigrants illégaux qui viendront, qui seront naturalisés et qui vont... voter. Après, vous pouvez oublier ça.»

- Donald Trump, qui ne manque jamais une occasion de dramatiser l'élection du 8 novembre. Ça marche à tous les coups, d'autant plus que 68 % de ses partisans sont convaincus que la qualité de vie de la prochaine génération d'Américains sera moins bonne que celle de la présente. Source: The Christian Broadcasting Network (CBN)

Le chiffre: 375

Nombre de scientifiques américains, incluant 30 récipiendaires de prix Nobel, qui se sont inquiétés des positions du républicain Donald Trump en matière de climat, dans une lettre ouverte. M. Trump s'est engagé à renégocier les accords de Paris, qui prévoient une réduction sensible des émissions de gaz à effet de serre. Les scientifiques estiment que cela minerait la crédibilité des États-Unis, en plus de porter un coup terrible à la lutte contre les changements climatiques. Source: Christian Science Monitor

Le pourcentage (bis): 29 %

Retour sur le meilleur et le pire de la politique... (AP, Chris Carlson) - image 17.0

Agrandir

AP, Chris Carlson

Proportion des citoyens américains qui «haïssent» le quart-arrière réserviste des 49ers de San Francisco, Colin Kaepernick. Un chiffre qui fait de lui le joueur le plus détesté de la Ligue nationale de football (NFL). Kaepernick se retrouve sous les projecteurs depuis qu'il refuse de se lever lors de l'interprétation de l'hymne national pour protester contre les violences policières envers des citoyens noirs. Source: USA Today

La moyenne: 67 ans et 4 mois

Âge moyen des candidats à la présidence des quatre principaux partis politiques. À 70 ans et demi, le républicain Donald Trump apparaît comme le doyen du groupe. La démocrate Hillary Clinton fêtera bientôt ses 69 ans. La candidate du Parti vert, Jill Stein, est âgée de 66 ans. Et le plus jeune, le libertarien Gary Johnson, a soufflé ses 63 bougies. D'accord, la moyenne d'âge du groupe ne dépasse pas celle de la direction de la défunte URSS. Ni celle de la curie romaine. Mais il n'est pas loin, le jour où l'on pourra emprunter une célèbre manchette du quotidien Libération: «Les États-Unis vous offrent leurs meilleurs vieux.» Source: USA Today

***

Réponse: vrai. 

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer