Oubliez Jeanne d'Arc, voici Régis Labeaume

Le super héros Régis Labeaume aurait pu sauver... (Photothèque Le Soleil, Erick Labbé)

Agrandir

Le super héros Régis Labeaume aurait pu sauver les États-Unis, le Vénézuéla ou le Soudan du Sud, mais c'est la France qu'il a choisi!

Photothèque Le Soleil, Erick Labbé

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) CHRONIQUE / Français! Françaises! Votre pays vit des heures sombres. Attentats. Grèves. Chômage. Mais consolez-vous. Vous n'êtes plus seuls au monde!

Ne voyez-vous pas que le maire de Québec, Régis Labeaume, vole à votre secours? Ne voyez-vous pas ce héros qui enfourche son cheval à bascule et qui agite frénétiquement son sabre de bois, pour chasser les mécréants?

Depuis le bon roi Dagobert, avec sa culotte à l'envers, il n'est pas sûr que la France ait pu compter sur un champion semblable. Vos ennemis n'ont qu'à bien se tenir. Ne dit-on pas que lorsque Régis Labeaume tranche un oignon, c'est ce dernier qui pleure?

***

Français! Françaises! Séchez vos pleurs. Reprenez courage. Il y a déjà longtemps que Régis Labeaume a entendu vos SOS!

En juin, il a pourfendu vos syndicats, alors que les manifestations se multipliaient à travers la France. «Je trouve le comportement de la CGT [Confédération générale du travail] épouvantable», expliquait-il au Journal de Québec. «Il y a un écoeurement évident des Français et un gap générationnel important, ici.»

L'an dernier, le même Régis Labeaume s'était autoproclamé «ambassadeur du fait français en Amérique». Puis il était parti en croisade contre votre utilisation de mots anglais. «Y a-t-il quelqu'un qui va commencer à dire que l'usage de l'anglais et des anglicismes en France, ça n'a aucun bon sens?»

Et voilà que notre Jeanne d'Arc de pacotille vient de se lancer dans votre campagne présidentielle, pour appuyer la candidature de son «ami» Alain Juppé, le maire de Bordeaux. Explication de M. Labeaume, qui dissémine ses opinions à la même vitesse qu'un bambin distribue un rhume, dans une garderie : «J'ai l'impression que la France en a besoin.»

Plus modeste, il y a un homme politique français, qui disait :

«Vous me demandez qui sont les quatre meilleurs [politiciens]? Laissez-moi chercher les trois autres.»

***

Français! Françaises! Votre émotion apparaît très compréhensible. Ce n'est pas tous les jours qu'un sauveur apparaît, au bout du tunnel.

Surtout, n'écoutez pas les pisse-vinaigre qui demandent ce qu'un maire de Québec vient faire en politique française. Vrai que M. Labeaume serait le premier à piquer une crise de nerfs, si jamais un politicien de chez vous osait intervenir dans les affaires de «sa» ville. Par exemple, on peut douter que l'échelle de Richter suffise pour mesurer sa colère, si jamais un François Hollande appuyait la candidature d'Anne Guérette à la mairie de Québec.

Il n'importe. Le monde des superhéros a ses raisons que la raison ne connaît pas. Tout ce que l'on sait, c'est que la France produit sur Régis Labeaume des effets étranges. Un peu comme la pleine lune sur un loup-garou. Clotaire Rapaille, ça vous dit quelque chose?

Dès qu'il s'agit de «mère patrie», M. le maire aperçoit la paille dans l'oeil du voisin, mais il ne voit plus le croque-monsieur dans le sien. Un jour, il a même reproché à l'ancien président Nicolas Sarkozy de partir sur des «shires». Un comble, quand on sait que M. Labeaume dérape plus souvent que Bambi sur son lac gelé.

***

Français, Françaises! Vous ne connaissez pas votre chance.

Régis Labeaume aurait pu sauver les États-Unis, le Venezuela ou le Soudan du Sud. Non. Il y a plutôt choisi votre pays, la France. Au risque de rendre jaloux le monde entier. Imaginez un peu la déception d'Hillary Clinton lorsqu'elle va apprendre que le maire de Québec endosse «seulement» la candidature d'Alain Juppé.

«Damné superhéros», dira la démocrate, inconsolable.

Français, Françaises! La morale de cette histoire est simple.

Chez vous, tout le monde connaît le coq Chanteclerc, persuadé que son chant fait apparaître le soleil, chaque matin. Mais il faut se rendre à l'évidence. Ce Chanteclerc est un imposteur. Une volaille prétentieuse. Chez nous, tout le monde sait que le seul coq qui croit pouvoir commander au soleil, c'est Régis Labeaume.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer