Avez-vous persécuté un fumeur aujourd'hui?

Le fumeur n'a aucun droit. La cause est... (Archives AFP)

Agrandir

Le fumeur n'a aucun droit. La cause est entendue. Perdue d'avance.

Archives AFP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) CHRONIQUE / Nous vivons une époque formidable, mais un peu étrange, au cours de laquelle toute forme de discrimination est jugée scandaleuse.

Sauf quand il s'agit des fumeurs.

Avec eux, toutes les bassesses sont permises. Pas besoin d'enfiler une paire de gants blancs. Les fumeurs, on peut les faire payer sans éprouver le moindre remords. Que dis-je, on peut les exclure sans rencontrer la moindre résistance.

Même le trouble du déficit d'attention chez une jeune salamandre mouchetée suscitera davantage la sympathie que les états d'âme d'un fumeur. J'exagère à peine. Au Québec, la taxe sur les produits du tabac a été augmentée 17 fois au cours des 22 dernières années. Durant la même période, le prix des cigarettes a pratiquement quadruplé.

Ça ne s'arrêtera pas de sitôt. En Australie, le prix d'un paquet de cigarettes atteindra la bagatelle de 43 $ d'ici 2020. «L'avantage, dit-on à la blague, c'est que la cigarette est sûre de vous ruiner avant de vous tuer.»

Pourquoi se gêner?

En termes politiques, l'augmentation des taxes sur le tabac ne présente aucun risque. Aussi héroïque que l'utilisation d'un fusil de gros calibre pour canarder un éléphant empaillé, à 30 centimètres de distance, dans un couloir. 

Le fumeur n'a aucun droit. La cause est entendue. Perdue d'avance. Autant promouvoir l'installation de portes patio dans les sous-marins.

Mais ne dévions pas du sujet. Au nom de la santé publique, on a fait du fumeur un indésirable. Un affreux dinosaure, qui doit disparaître. On l'a exclu des lieux publics. On le traque au boulot, au dodo dans les chambres d'hôtel et jusque dans la rue. 

Au Québec, à compter du 26 novembre, il sera même interdit de fumer dehors... à moins de neuf mètres de la porte d'un bar ou d'un restaurant. Un véritable défi, même pour un maniaque du galon à mesurer, dans les rues achalandées comme Saint-Jean, à Québec, ou Saint-Denis, à Montréal.

Hum. Pas sûr que les 118 députés ayant voté ce règlement débile, l'automne dernier, avaient pris la peine de lire le texte au complet. Mais ça ne fait rien, puisque d'autres gens auront la tâche ingrate de le faire respecter.

La formule est vieille comme le monde. Quand les anges adoptent un nouveau Code du bâtiment obligeant l'installation de gicleurs aux enfers, ça ne signifie surtout pas qu'ils vont se charger eux-mêmes des travaux.

Mais qui suis-je, moi, pour me moquer des excès de la lutte contre le tabagisme? Peut-être un irresponsable, indifférent à la santé? Un fumeur qui s'ignore? Un nostalgique du temps où la qualité de l'air dans les salles de rédaction rappelait vaguement celle de New Delhi, quand six millions de moteurs au diesel fonctionnent en même temps?

Du calme. Après tout, ce n'est pas ma faute si les lois antitabac ressemblent parfois à une croisade visant les fumeurs, plutôt que leur mauvaise habitude.

Sans compter que le tabac a le dos large. 

Il y a quelques années, dans un stationnement souterrain, j'avais vu un fumeur récalcitrant se faire ordonner d'écraser sa cigarette. L'endroit n'avait pourtant rien d'une étape santé. Avec son système d'aération aussi puissant que le souffle d'un escargot asthmatique, le stationnement était à l'air pur ce que la fosse à purin est à l'eau de source. On ne pouvait pas y circuler sans ressentir un léger inconfort, comme si on vous insérait la tête dans un pot d'échappement.

Pas grave. Même dans ce lieu archi-pollué, la boucane du fumeur paraissait intolérable. Complètement éberlué, le gars m'avait pris à témoin. Sur le coup, j'avoue que je n'avais pas su quoi lui répondre. Comment lui dire que je cherchais une cause plus impopulaire que celle des fumeurs, et que je ne trouvais pas? Peut-être celle de l'accusé reconnu coupable du meurtre de ses parents, qui réclame la clémence du jury sous prétexte qu'il est devenu orphelin?

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer