Une poigne de fer dans un gant troué

Les gaffes et les contradictions de Donald Trump... (Archives, Associated Press)

Agrandir

Les gaffes et les contradictions de Donald Trump ont été tellement nombreuses depuis qu'il s'est lancé en politique, qu'il est devenu une proie facile pour la presse américaine.

Archives, Associated Press

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) CHRONIQUE / Donald Trump a gagné l'investiture républicaine et les élections présidentielles en promettant la loi et l'ordre. Il s'est plutôt démarqué par son manque de respect pour la vérité, la loi et la Constitution, ainsi que par le chaos à la Maison-Blanche.

Sa situation devrait normalement s'améliorer avec l'arrivée du général à la retraite John Kelly, un homme à la poigne de fer, au poste de directeur de cabinet. La priorité du général sera de discipliner l'équipe à la Maison-Blanche. Mais son principal défi sera d'abord de discipliner le président. Parce que même avec une poigne de fer, c'est d'un gant troué de mensonges qu'hérite le nouveau directeur de cabinet.

Pourra-t-il corriger le tir? C'est possible. Il est courant de voir des gouvernements fraîchement élus reprendre l'initiative, après avoir multiplié les erreurs de parcours pendant les deux premières années de leur mandat. C'est généralement le cas de partis politiques qui n'ont pas gouverné pendant longtemps et qui doivent refaire l'apprentissage du pouvoir. Le premier mandat de Brian Mulroney, par exemple, a été parsemé de petits scandales impliquant les nouveaux ministres, et de plusieurs démissions. Il a fallu l'arrivée d'un directeur de cabinet expérimenté et solide, Derek Burney, pour remettre le gouvernement sur les rails et le diriger vers sa réélection en 1988.

Jean Chrétien a connu les mêmes problèmes de manque de discipline lorsqu'il a pris la direction du Parti libéral, en 1990. C'est l'arrivée de Jean Pelletier au poste de directeur de cabinet qui a permis de changer les choses.

Les problèmes de Donald Trump étaient donc prévisibles, mais ils ont été aggravés par le manque de discipline du président qui laisse encore libre cours à ses humeurs sur son fil Twitter. 

John Kelly a pris une bonne décision en statuant dès le départ que tous les membres de la garde rapprochée de M. Trump relèveront de lui, et non pas du président. Cela inclut le gendre du président, Jared Kushner, ainsi que son homme de confiance Steve Bannon. Il n'y a rien de pire, dans le bureau d'un président ou d'un premier ministre, que de voir les membres de l'entourage immédiat tirer les ficelles à gauche et à droite, en se revendiquant de l'autorité du patron.

John Kelly ne fera honneur à sa réputation que s'il parvient à instaurer son autorité sur tout le monde. S'il laisse des gens violer la ligne d'autorité qu'il tente d'établir, il n'ira pas très loin. À ce chapitre, son principal obstacle pourrait être le président en personne. Son premier défi est de convaincre Donald Trump de mettre fin à son utilisation désordonnée du fil Twitter. Je ne parierais pas beaucoup d'argent sur ce point, mais qui sait ? Même Pierre Karl Péladeau s'est assagi sur les médias sociaux lorsqu'il a pris la direction du Parti québécois.

L'autre grand défi de John Kelly est de gagner le respect des médias. Les gaffes et les contradictions de Donald Trump ont été tellement nombreuses depuis qu'il s'est lancé en politique, qu'il est devenu une proie facile pour la presse américaine. Il s'est tellement fait d'ennemis à l'intérieur et à l'extérieur de son administration que les médias ont pu nouer des contacts privilégiés auprès de ses critiques à l'interne. Les fuites ont été nombreuses et parfois très importantes. John Kelly a du pain sur la planche pour colmater ces fuites. S'il y parvient et qu'il restaure la discipline au sein de l'équipe, il n'aura plus qu'à encadrer Trump... Maintenir la discipline chez les militaires comme l'a fait le général Kelly est une chose. Mais obtenir le même résultat dans une équipe politique en est une autre. Surtout avec un gars comme Donald Trump.




publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer