En attendant la prochaine fois...

Il apparaît évident qu'une fois encore, la note... (Martin Roy, Le Droit)

Agrandir

Il apparaît évident qu'une fois encore, la note des inondations en cours sera salée pour le gouvernement du Québec.

Martin Roy, Le Droit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) CHRONIQUE / Il en a coûté 74,5 millions au gouvernement du Québec pour venir en aide aux victimes des inondations de 2011 en Montérégie. L'événement avait touché 3927 personnes dont 1651 avaient dû être évacuées. Au total, 40 municipalités avaient été touchées.

Cette année, 2426 résidences ont été inondées dans 146 municipalités différentes. Les chiffres ne sont pas définitifs et il faudra quelques jours encore avait d'avoir un portrait complet de la situation. Mais il apparaît évident qu'une fois encore, la note sera salée pour le gouvernement du Québec. D'autant plus si l'armée devait facturer ses interventions. Le programme d'aide financière, adopté en 2011, prévoyait une indemnité maximale de 150 000 $ par sinistré. Cette indemnisation a été indexée et atteint aujourd'hui 159 000 $.

La grande question qui se posera au lendemain de ces événements est simple : faut-il revoir la carte des zones inondables à la lumière de l'ampleur de ces inondations et de leur récurrence de plus en plus grande? Parce que les changements climatiques ont déjà pour effet de multiplier les désastres naturels, et les experts s'entendent pour dire que la situation est appelée à se détériorer.

Ce n'est pas d'hier que le débat sur la carte des zones inondables fait rage, mais le gouvernement a souvent cédé aux pressions des promoteurs et des citoyens. En 2005, le Québec désirait mettre un frein à la construction dans de telles zones à Laval, mais le maire Gilles Vaillancourt ne l'entendait pas ainsi. Il a fallu attendre l'élection du gouvernement Marois, en 2012, pour voir Québec imposer ses normes au territoire de cette ville en 2013. Mais les 700 citoyens du secteur visé ont protesté et fait valoir leurs droits acquis. Québec a reculé.

On a vu la même chose en 2011 : le gouvernement Charest a transgressé sa politique de protection des plaines inondables et autorisé le financement de la reconstruction de maisons rendues inhabitables à cause des inondations en Montérégie. Pourtant, la politique de 2005 prévoyait que le gouvernement ne verserait aucune compensation aux victimes d'inondations dans la plaine inondable, situées dans la zone 0-20 ans. Mais les maires des municipalités touchées en Montérégie ont fait pression, avec le résultat que l'on connaît. Québec a exigé que les maisons soient reconstruites sur pilotis ou équipées de solages imperméables, mais il n'est pas impossible que leurs propriétaires se retrouvent un jour à nouveau dans le lot des sinistrés d'inondations graves.

Le ministre des Affaires municipales et de la Sécurité publique, Martin Coiteux, reconnaît que la fréquence des événements climatiques extrêmes est en train de changer. «Les municipalités ont des évaluations qui disent, par exemple, que ça, c'est un secteur où ça peut arriver tous les 20 ans, ou tous les 100 ans. Mais là on est vraiment dans des scénarios où on va chercher bien plus loin...».

Faudra-t-il adapter la cartographie en conséquence? M. Coiteux demeure prudent. «On soutient beaucoup de recherches sur l'impact des changements climatiques. Et de toute façon, il va falloir réactualiser toute une série de choses. On parlait cet hiver de l'érosion des berges, c'en est un bon exemple. On a quand même une bonne cartographie, mais on va tenir compte des recherches les plus récentes pour l'avenir, ça, c'est certain».




À lire aussi

  • Ottawa paiera pour l'armée<strong></strong>

    Environnement

    Ottawa paiera pour l'armée

    Le premier ministre canadien Justin Trudeau a assuré mardi que le gouvernement fédéral assumera la totalité de la facture pour le déploiement de... »

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer