Sam quitte avec classe

Le long message d'adieu du député Sam Hamad... (Patrice Laroche)

Agrandir

Le long message d'adieu du député Sam Hamad ainsi que son communiqué de presse n'avaient pas été rédigés en catastrophe, estime notre chroniqueur Gilbert Lavoie.

Patrice Laroche

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) CHRONIQUE / C'était plutôt amusant, jeudi midi, d'entendre des analystes montréalais spéculer sur le départ de Sam Hamad et dire qu'il a peut-être agi sur un coup de tête, à cause d'un article dans le journal du matin. S'ils avaient assisté à sa conférence de presse, ils auraient constaté que le long message du député ainsi que son communiqué de presse n'avaient pas été rédigés en catastrophe.

Tous les journalistes de la Tribune de la presse à Québec ont été témoins du cheminement de Sam Hamad qui l'a mené à sa décision. À l'automne, le député de Louis-Hébert menait une campagne pas très discrète auprès des médias, pour revenir au sein du conseil des ministres. Il faisait valoir à quel point la région de Québec avait besoin d'un bon ministre. Régis Labeaume l'appuyait.

Mais le grand remaniement n'est jamais venu, et Sam Hamad a compris que l'appel de Philippe Couillard ne viendrait pas non plus. Il y a près de deux mois, je l'ai croisé dans un corridor et j'ai bien compris qu'il était déjà rendu ailleurs dans sa réflexion. Cet «ailleurs», on l'a appris à sa conférence de presse, c'est le milieu des affaires. Ce n'est pas totalement «finalisé», a-t-il expliqué, mais il sait où il s'en va. Je me suis laissé dire qu'il va oeuvrer au sein d'une compagnie manufacturière de Québec qui veut ouvrir de nouveaux marchés au pays et peut-être même à l'étranger. L'annonce devrait se faire d'ici quelques semaines.

Voilà pourquoi il part maintenant et renonce à la généreuse prime de départ à laquelle il aurait eu droit s'il avait terminé son mandat.

Sam Hamad n'est pas parfait, mais il a la fierté de bien des néo-québécois arrivés ici sans le sou, et qui sont parvenus à se tailler une place honorable à force de travail et d'ambition. «Surveille bien Hamad, il va devenir premier ministre du Québec» m'avait dit le regretté Jean-Paul L'Allier au début des années 2000. L'histoire ne l'a pas voulu ainsi, mais il faut bien admettre que le député de Louis-Hébert n'est pas passé inaperçu sur la scène québécoise.

Sam Hamad quitte la politique au moment même où le gouvernement Couillard est aux prises avec une nouvelle série d'allégations sur le financement électoral des libéraux sous Jean Charest. L'ex-député, qui a subi le même traitement en 2016 quand la police a coulé des échanges de courriels de son bureau avec Marc-Yvan Coté, ne s'ennuiera pas de ce côté sombre de la politique. Interrogé sur le sujet, il a rappelé jeudi à quel point nous sommes chanceux de vivre dans un pays comme le Canada, comparé à des pays comme la Syrie où le droit n'existe plus.

Hamad a versé des larmes jeudi, à plusieurs reprises. Ça m'a rappelé les mêmes émotions de Jean Drapeau lorsqu'il a annoncé son départ de la politique en 1986. Je vous ramène loin en arrière, amis lecteurs? Pourquoi pas? Quitter la politique, pour les hommes et les femmes qui ont fait ce métier pendant longtemps, c'est la rupture avec un monde terriblement difficile, mais tellement emballant. Et c'est également quitter une famille, celle des élus et des militants qui tissent généralement des liens très étroits.

Mais pour les gens comme Hamad, c'est également retrouver sa vraie famille, celle a-t-il dit jeudi, «qui n'a pas choisi la politique, mais qui l'a subie à travers moi».

Peu importe ce qui l'attend, Sam Hamad aura toujours les intérêts de sa ville à coeur. Parce que s'il est une chose qu'il a démontrée, c'est son attachement et sa fierté pour Québec, «la région que j'habite et qui m'habite», a-t-il dit jeudi.




publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer