Le Globe and Mail ferme la lumière

Mardi, 22 bacs bleus de recyclage avaient été... (Collaboration spéciale Gilbert Lavoie)

Agrandir

Mardi, 22 bacs bleus de recyclage avaient été alignés dans les corridors de la Tribune de la presse, pour y jeter les dossiers du journal. Des dossiers remontant jusqu'au milieu des années 60.

Collaboration spéciale Gilbert Lavoie

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) CHRONIQUE / On vide le bureau du Globe and Mail cette semaine à l'Assemblée nationale. Le prestigieux quotidien torontois n'y a plus de correspondant parlementaire depuis 2014, mais il y avait toujours un bureau, à deux pas de ceux du Soleil et du Devoir. Des journalistes basés à Montréal y venaient de temps à autre, dans les grands moments, mais pas souvent. Parce que vus de Toronto, les grands moments politiques québécois sont devenus rares depuis le référendum de 1995.

Il y a longtemps qu'on ne se demande plus «What does Quebec want» dans la Ville-Reine et à Ottawa. Il appartiendra dorénavant à l'histoire d'écrire ce que le Québec voulait. Lentement mais sûrement, l'enfant rebelle de la fédération, la société distincte, est en train de devenir une province comme les autres.

Le Toronto Star avait compris ça depuis longtemps. Bob McKenzie, son dernier correspondant parlementaire, n'a pas été remplacé lorsqu'on l'a poussé vers la retraite, en 2002. «Je ne quitte pas le Star, c'est le Star qui me quitte» avait alors expliqué McKenzie au magazine Le Trente. Rhéal Séguin, le dernier correspondant du Globe and Mail à l'Assemblée nationale, pourrait dire la même chose. 

Mardi, 22 bacs bleus de recyclage avaient été alignés dans les corridors de la Tribune de la presse, pour y jeter les dossiers du journal. Des dossiers remontant jusqu'au milieu des années 60. Ouvert en 1959 avec l'arrivée du journaliste Dominique Clift, le bureau du Globe à la Tribune de la presse de l'Assemblée nationale a été le premier à l'extérieur de Toronto, exception faite de celui du Parlement d'Ottawa. Même Montréal a dû attendre plus tard.

Tels des enfants qui se partagent les biens du décédé, les journalistes des autres médias ont été invités, cette semaine, à venir y prendre ce qui les intéressait. Les meubles, les accessoires, les souvenirs... J'ai pris un casque blanc de contremaître de la Wayagamack donné par Kruger pendant une campagne électorale. Et aussi l'horloge du bureau, pour ne pas oublier ce petit moment d'histoire dans l'espace-temps de notre métier.

Mardi, j'ai fait le tour des corridors de la Tribune de la presse pour y voir les mosaïques de l'institution et y retrouver les noms et les photos des journalistes du Globe. Ils ont toujours été seuls avant la victoire du PQ en 1976. Ils sont passés à trois en 1978. Le Québec de René Lévesque devenait soudain une menace à l'unité canadienne. Ça n'a pas duré longtemps : Graham Fraser était le seul représentant du journal en 1985, au retour de Robert Bourassa.

Le Globe and Mail n'a pas abandonné le Québec. Il a un bureau de six personnes à Montréal, dont trois sont affectées à la couverture de l'actualité. Mais la politique québécoise n'y est plus la préoccupation principale. C'est d'économie, de sports, et des faits de société que l'on y traite. Les législatures de Victoria et de Queen's Park sont maintenant les seules à occuper à temps plein des correspondants parlementaires du Globe.

Comprenez-moi bien : ce journal offre une belle qualité de couverture journalistique. Mais il doit survivre dans un univers complexe et difficile pour les médias d'information. La fermeture de son bureau à l'Assemblée nationale n'est pas étrangère à cette situation, mais elle envoie quand même un message. Le Québec politique de 2017 n'offre plus autant d'intérêt que celui des grandes années du Parti québécois. Or, un Québec politique ignoré par les grands médias des autres capitales, c'est un Québec politique mal connu et plus vulnérable à la démagogie. Pour nous, journalistes, qui couvrons l'Assemblée nationale, le départ du Globe a valeur de symbole.

Un triste symbole.




publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer