Guerre diplomatique sur la twittosphère

Le président mexicain, Enrique Peña Nieto, et son... (Archives AFP, Yuri Cortez)

Agrandir

Le président mexicain, Enrique Peña Nieto, et son homologue américain, Donald Trump, s'échangent des reproches via Twitter.

Archives AFP, Yuri Cortez

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) CHRONIQUE / Les relations internationales, un domaine complexe qui commande de mesurer soigneusement les décisions, sont passées cette semaine dans le monde accéléré et fou de la twittosphère. Jeudi matin, Donald Trump a tweeté que si le Mexique ne veut pas payer pour la construction du mur à sa frontière avec les États-Unis, le président Enrique Peña Nieto devrait annuler sa visite prévue à Washington. Quatre heures plus tard, Nieto a réagi sur Twitter et annoncé qu'il annulait son voyage.

Cet échange sur Twitter est lourd de conséquences : les litiges entre pays voisins sont courants et souvent complexes. Ils commandent un véritable dialogue. Mais quand on ferme la porte à la discussion, comme Trump vient de le faire, on ne va nulle part.

Le Canada a également de nombreux litiges commerciaux avec son voisin du sud. Le gouvernement Trudeau espère maintenir des relations cordiales avec l'administration Trump, mais ce que l'on vient de voir avec le Mexique devrait nous servir de leçon. Trump est un bully, comme on dit en anglais, une brute ou un voyou, selon la traduction que vous préférez. Ce n'est pas le genre de gars à qui vous tendez l'autre joue après le premier coup, parce qu'il vous en donnera un deuxième. Justin Trudeau a fait de la boxe. J'espère qu'il s'en souviendra, parce que ce président ne respecte qu'une chose : la force.

Si vous pensez qu'il sera plus conciliant avec le Canada, vous devriez lire un article fascinant diffusé dans La Presse + dimanche dernier, relatant comment Trump a fait l'acquisition de sa maison d'été à West Palm Beach dans les années 80. Frustré du refus de vendre que lui opposaient les héritières de la propriétaire, Donald Trump a fait une offre d'achat sur une parcelle de terrain située de biais avec leur manoir. Il a menacé d'y construire un immeuble le plus laid possible, afin de gâcher leur vue sur l'océan. Il a obtenu le domaine pour 17 millions $ de moins que le prix offert au départ... Oubliez la diplomatie avec un tel homme, il s'en fiche. 

La renégociation annoncée de l'accord de libre-échange avec le Canada ne se fera pas avec des gants blancs. Le gouvernement Trudeau devra utiliser tous les leviers à sa disposition pour faire des gains, sans quoi il essuiera des pertes.

Il est un domaine cependant, où Justin Trudeau peut agir immédiatement. Trump a beau être un bully sur son territoire, il devra composer avec la communauté internationale dès sa première rencontre au sommet du G8 en Italie au mois de mai et à celle du G20 en Allemagne au mois de juillet. S'il est un forum où le jeu des alliances est important, c'est celui-là. Le président américain y est généralement accueilli par ses pairs et les médias étrangers avec tous les égards dus à son pays, mais ce ne sera pas le cas pour Donald Trump. On se méfie de lui, alors que Justin Trudeau jouit déjà de la sympathie des chefs d'État et de gouvernements qui participent à ces forums. Si le premier ministre prépare bien ses interventions importantes et qu'il s'assure au préalable de l'appui de ses collègues, Trump sera isolé et moins dangereux.

Le président fait le fanfaron dans son pays. Il méprise son voisin mexicain, il congédie les directeurs du département d'État chargés des relations internationales, il affirme que la torture fonctionne, il menace les villes sanctuaires qui accueillent des immigrés clandestins... on ne compte plus ses frasques.

Mais s'il est un domaine où un nouveau président doit toujours inspirer le respect, c'est sur la scène internationale. Donald Trump a beau revenir au protectionnisme et à la fermeture des frontières, il ne pourra pas faire abstraction de la réalité en prenant place aux rencontres des leaders de la planète.




publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer