«Watch ben Rambo»

Le discours de Bernard «Rambo» Gauthier», ponctué de... (La Presse canadienne, Jacques Boissinot)

Agrandir

Le discours de Bernard «Rambo» Gauthier», ponctué de sacres et d'insultes à l'endroit de l'élite politique, trouvera écho auprès d'un certain public parce qu'il se nourrit du cynisme ambiant de la population et des radios de droite.

La Presse canadienne, Jacques Boissinot

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) CHRONIQUE / Frank Malenfant était le chef du Parti des sans parti aux élections de 2014, et candidat dans Rivière-du-Loup. Il a obtenu 354 votes, soit 1 % des voix enregistrées. Personne au bureau du député-ministre de Rivière-du-Loup, Jean D'Amour, ne se souvient de lui : un inconnu, même par ses adversaires dans la circonscription.

Mardi, il était aux côtés de Bernard «Rambo» Gauthier à la conférence de presse annonçant la décision du syndicaliste de se lancer en politique.

Malenfant n'avait jamais vu autant de médias à l'un de ses événements de presse. Mais ce n'est pas pour lui que les journalistes de la Tribune de la presse s'étaient déplacés, c'est pour Bernard Gauthier.

Le coloré représentant syndical du local 791 de la FTQ Côte-Nord a donné un bon spectacle et il a eu une belle couverture de presse, mais il ne nous a rien appris de neuf sur le programme de son parti. Ça viendra plus tard, a-t-il dit. Mais maintenant que son spectacle de départ est chose faite, il n'aura pas la même facilité à intéresser les médias.

En fait, ce n'est que dans Duplessis, sur la Côte-Nord, que Gauthier pourrait avoir un effet réel aux élections de 2018. Il fera campagne contre la députée péquiste Lorraine Richard, «une plante verte», selon lui. C'est injuste pour Mme Richard, mais Gauthier ne sera pas plus doux et poli en politique qu'il l'a été dans son rôle de représentant syndical. Le seul intérêt de sa candidature est le fait qu'une victoire priverait le Parti québécois (PQ) d'un siège à l'Assemblée nationale, pour le plus grand bonheur des libéraux qui n'ont aucune chance dans Duplessis.

Si Gauthier est élu, il se retrouvera aux côtés de Manon Massé de Québec solidaire sur les banquettes arrière de l'Assemblée nationale... Un drôle de voisinage, mais qui n'est pas incompatible. Gauthier accuse Québec solidaire de ne s'intéresser qu'à Montréal, alors que lui prétend défendre les régions.

Il y a des années que le PLQ et le PQ se disputent le titre de «parti des régions». Mais il faut aller dans le «Québec profond» pour constater à quel point les politiciens et les grands médias souffrent du nombrilisme montréalais. La bourde encore récente du comité d'experts mis sur pied par Dominique Anglade pour la conseiller sur l'économie en a été une belle illustration : tous des Montréalais ou presque. 

Gauthier se décrit comme une «grande gueule» qui portera le message des citoyens. Je ne suis pas certain de sa capacité de comprendre et de représenter autant de monde, mais je n'ai aucun doute sur sa capacité de «gueuler fort» dans les corridors de l'Assemblée nationale s'il est élu.

Quant à son parti, on repassera. C'est un petit groupe de bénévoles sans argent et sans organisation sur le terrain. Il leur faudrait un miracle pour faire des gains significatifs en 2018. Frank Malenfant fait valoir qu'il a eu plus de votes que le candidat d'Option nationale dans Rivière-du-Loup en 2014. C'est vrai, mais justement : Option nationale ne va nulle part depuis sa création. Il a fallu une décennie de travail à Mario Dumont avant de faire des gains significatifs avec l'ADQ. Françoise David a dû attendre six ans avant de se faire élire à l'Assemblée nationale. Je ne crois pas que Bernard Gauthier soit aussi patient.

Mais son discours ponctué de sacres et d'insultes à l'endroit de l'élite politique trouvera écho auprès d'un certain public parce qu'il se nourrit du cynisme ambiant de la population et des radios de droite. On va en rire dans certains milieux, mais ce serait une erreur de ne pas en tenir compte. Mercredi, le collègue Alain Laforest de TVA m'a rappelé un certain Michel Chartrand... La comparaison n'est pas parfaite, mais elle n'est pas fausse non plus.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer