«On a tous vu ça», révèle Gaétan Barrette

Le ministre de la Santé, le Dr Gaétan Barrette,... (La Presse canadienne, Jacques Boissinot)

Agrandir

Le ministre de la Santé, le Dr Gaétan Barrette, a été témoin d'une situation où des témoins de Jéhovah sont intervenus dans les traitements médicaux à un de leurs membres.

La Presse canadienne, Jacques Boissinot

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) CHRONIQUE / Le ministre de la Santé, le Dr Gaétan Barrette, a été témoin d'une situation où des témoins de Jéhovah sont intervenus dans les traitements médicaux à un de leurs membres.

«Je peux vous dire que moi-même, je l'ai déjà vu [...] on a tous vu ça», a répondu le ministre à une question portant spécifiquement sur cette secte. Il a précisé qu'il n'avait pas eu à décider de ce cas, parce qu'il était là comme consultant.

Il a fallu ce point de presse pour amener le ministre à sortir du discours gouvernemental sur le cas d'Éloïse Dupuis, une jeune mère de 27 ans qui est décédée après avoir refusé des transfusions sanguines parce qu'elle était membre des Témoins de Jéhovah. Le premier ministre Couillard et sa ministre déléguée à la Santé publique, Lucie Charlebois, ont qualifié cette affaire «d'épouvantable» mais ils ont plaidé l'impuissance à cause de la jurisprudence. Ils ont également fait valoir qu'on ne connaît pas encore les circonstances précises du décès de Mme Dupuis et qu'il faudra attendre le rapport du coroner.

Tout ça est vrai, mais on n'a pas besoin d'enquête du coroner pour savoir que les dirigeants et les avocats des Témoins de Jéhovah interviennent depuis longtemps dans les hôpitaux pour empêcher les médecins de faire des transfusions sanguines à leurs membres. Ça, ce n'est pas du ouï-dire. Ce comportement a été documenté devant les tribunaux. De nombreux médecins, dont maintenant le Dr Barrette, peuvent en témoigner. 

Le ministre a dû se rendre précipitamment à une réunion du cabinet après avoir fait cette révélation. Il a promis de nous revenir, mais il ne pourra pas revenir sur ses propos.

Le devoir du gouvernement devant une telle situation est clair. Il lui faut protéger la liberté de choix des patients contre l'influence indue de la secte et de ses avocats.

Comment y parvenir? Les critiques du PQ et de la CAQ, Agnès Maltais et Simon Jolin-Barrette, y sont allés de leurs propositions. Selon Mme Maltais, on devrait donner mandat à un expert de mener une étude sur l'impact de «l'endoctrinement» des sectes. Jolin-Barrette croit de son côté que le médecin traitant devrait pouvoir se référer à un juge pour déterminer si son patient a pris une décision «libre et éclairée». En cas de doutes sérieux, le juge pourrait émettre une ordonnance de sauvegarde ou une injonction.

Un expert indépendant, ça pourrait être utile, mais il me semble que l'influence de «l'endoctrinement» a été suffisamment démontrée, surtout quand le ministre en personne peut en témoigner. L'opinion d'un juge au cas par cas soulève des questions de disponibilité et d'expertise. Ce n'est pas parce qu'il y a toujours des juges de garde, le soir et les fins de semaine, que l'appel du médecin tombera sur une personne qualifiée et compétente en ce domaine.

En bout de piste, c'est au gouvernement de décider ce qu'il y a lieu de faire pour éviter des drames comme celui du décès d'Éloïse Dupuis. Indépendamment de ce cas, il tombe sous le sens que l'influence des avocats ou des dirigeants de sectes religieuses auprès des patients ne devrait pas été tolérée dans les hôpitaux. 

C'est un panier de crabes qu'on ouvre en lançant cette discussion. Faudra-t-il interdire aussi aux aumôniers catholiques de conseiller les patients en fin de vie sur les soins palliatifs et le droit à mourir dans la dignité? Mais les politiciens ont ouvert un panier de crabes pour beaucoup moins que ça en se lançant dans la laïcité. Quelle que soit la conclusion de ce débat, il est clair que le médecin traitant devrait être seul avec son patient pour déterminer si un refus de traitement est totalement et véritablement «libre et éclairé».

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer