Un départ lourd de conséquences

La démission surprise de Jacques Daoust a chambardé... (Photo Jacques Boissinot, archives La Presse)

Agrandir

La démission surprise de Jacques Daoust a chambardé notre petit univers politique.

Photo Jacques Boissinot, archives La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) CHRONIQUE / Six mois, c'est une éternité en politique? On devrait plutôt parler de six heures... La démission surprise de Jacques Daoust vient de chambarder notre petit univers politique. Une démission qui survient au moment où les libéraux espéraient nous faire oublier leurs misères du printemps dernier et lancer leur automne sur une meilleure note.

C'était un ministre important, M. Daoust. Il était titulaire de l'Économie avant de remplacer Robert Poëti aux Transports. On avait eu vent d'insatisfactions à son endroit dans les dossiers économiques, mais il avait survécu. L'intervention du gouvernement du Québec dans le dossier de la CSeries de Bombardier avait redoré son image. Mais la controverse autour de l'autorisation de la vente de RONA à l'américaine Lowe's aura eu raison de sa carrière politique. Hier encore, M. Daoust a nié avoir été informé d'une telle autorisation donnée par son directeur de cabinet. Qui dit vrai dans cette affaire? Peu importe : un ministre ne peut jamais plaider l'ignorance des décisions prises par son directeur de cabinet.

C'est ce qui explique le refus de Philippe Couillard, vendredi matin, de lui renouveler sa confiance. Cette démission, non seulement du cabinet mais également du poste de député, est révélatrice : MM. Couillard et Daoust se quittent sur un profond différend. C'est toujours mauvais en politique, parce que le démissionnaire sait des choses et finit invariablement par s'en ouvrir aux médias.

Son départ de la politique ajoutera une quatrième élection complémentaire aux trois autres prévues d'ici la fin de l'année. En 2014, M. Daoust a été élu avec plus de 50 % des voix dans Verdun. Les libéraux devraient donc pouvoir conserver ce siège. Mais le départ du ministre forcera Philippe Couillard à un remaniement de son cabinet, pas seulement à un simple ajustement.

Trump, les Jeux et le burkini

Admettez qu'on a été chanceux, jusqu'à maintenant, d'avoir les Jeux olympiques et Donald Trump. Parce qu'à part cette démission vendredi du ministre Daoust, il y a longtemps qu'on n'avait pas connu une saison politique estivale aussi tranquille.

C'est Trump et ses tromperies qui ont alimenté les discussions des amateurs de politique au mois de juillet. Et au cours des deux dernières semaines, ce sont les prouesses de nos filles aux Olympiques qui ont occupé la plus grande portion de nos bulletins de nouvelles.

Mais l'été n'est pas terminé, et voilà que s'annonce un autre débat sur la laïcité. La Coalition avenir Québec (CAQ) tente de nous entraîner dans le débat ridicule de nos cousins français sur le port du burkini. Franchement, Monsieur Legault, vous en avez vu combien, de burkinis sur les plages de la Côte-Nord pendant votre tournée du Québec?

Le gouvernement Couillard entamera en octobre la deuxième demie de son mandat. À deux ans des élections, l'équipe gouvernementale cherchera à adoucir son image d'austérité. Les politiques sociales seront au coeur des discussions au Forum des idées pour le Québec que tiendra le Parti libéral du Québec du 23 au 25 septembre.

Mais la grande inconnue de la rentrée politique se situe dans la course à la deuxième place que se livreront le Parti québécois (PQ) et la Coalition avenir Québec. Le sondage CROP de jeudi place les deux partis sur un pied d'égalité. Les élections complémentaires seront un bon test. Le PQ n'a pas encore choisi son chef, ce qui le désavantage, mais les candidats à la direction auront fort à faire, cet automne, pour attirer l'attention des médias. À un mois de l'élection présidentielle américaine, la course à la direction du PQ sera beaucoup moins excitante que l'affrontement Clinton-Trump.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer