Énergie Est, M.Couillard?

TransCanada aura peine à rassurer les opposants au... (La Presse canadienne, Jason Franson)

Agrandir

TransCanada aura peine à rassurer les opposants au projet Énergie Est, après des tragédies comme le déversement de 250 000 litres de pétrole à Husky en Saskatchewan au mois de juillet dernier.

La Presse canadienne, Jason Franson

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) CHRONIQUE / Cela fera un mois, samedi, qu'un déversement de 250 000 litres de pétrole dans la rivière Saskatchewan a souillé les sources d'alimentation en eau potable des 70 000 habitants de Prince Albert, de North Battleford et de Melfort. Un mois, et les autorités de ces villes ne savent toujours pas quand elles pourront puiser leur eau de cette rivière. Inquiets des réponses qu'on leur donne, des citoyens ont mis sur pied un comité indépendant pour déterminer les conséquences de ce déversement sur l'écosystème.

Au rythme où vont les choses, la situation ne sera pas revenue à la normale le 29 août, quand l'Office national de l'énergie (ONE) commencera ses audiences publiques à Montréal sur le projet Énergie Est. On voit d'ici la difficulté qu'aura TransCanada de rassurer les maires de l'agglomération montréalaise opposés à son projet d'oléoduc. 

La grande inconnue, dans ce débat, demeure la position du gouvernement du Québec. Or en cette matière, l'assurance du premier ministre Philippe Couillard peut être tout aussi rassurante qu'inquiétante.

Le doute ne transparaît pas souvent dans les propos du premier ministre. Dimanche, je lui ai demandé si le déversement de pétrole en Saskatchewan avait alimenté sa réflexion sur Énergie Est. Je vous donne sa réponse intégrale : 

«Bien sûr, il serait irresponsable de ne pas tenir compte de ces questions-là. On le dit depuis le début, parmi les sept conditions qu'on a établies, avec le processus qu'on a mis en place, la sécurité des communautés est essentielle. Chaque fois que je rencontre mes collègues du reste du Canada, y compris ceux de l'Ouest, je leur rappelle qu'il y a une différence fondamentale pour ce projet entre le Québec et ailleurs, parce qu'au Québec, c'est une nouvelle infrastructure qui traverse plusieurs cours d'eau importants, dont le fleuve Saint-Laurent. Ce n'est pas anodin ça, je ne connais pas une seule communauté au monde qui ne serait pas préoccupée par ça. Et les questions de sécurité d'approvisionnement en eau pour nous sont absolument cruciales.»

Cette réponse vous rassure? Lisez d'abord le reste :

«C'est certain que cet incident-là [déversement Husky en Saskatchewan] doit nous amener à réfléchir. De la même manière que la tragédie de Lac-Mégantic doit nous amener à réfléchir sur les autres moyens de transport des hydrocarbures, comme le chemin de fer. De la même façon que la tragédie du Métropolitain doit nous amener à réfléchir sur le transport routier des hydrocarbures. Ce qu'on sait, c'est qu'au cours des prochaines décennies, les hydrocarbures vont continuer à se déplacer au Canada. Alors quelle est la façon la plus sécuritaire de le faire et la plus respectueuse des communautés, c'est ça qu'il faut avoir comme centre de nos préoccupations.»

Conclusion? Je ne suis pas certain... On a un peu l'impression que M. Couillard fait une équation entre le transport des hydrocarbures par train, par camion ou par oléoduc. Or on sait déjà que le transport par oléoduc est moins dangereux que le train pour la population. Mais est-il moins dangereux pour nos rivières et le fleuve Saint-Laurent? 

Cela reste à voir. Cette semaine, la compagnie Husky Energy a versé 5 millions $ à la ville de Prince Albert pour couvrir une partie des dommages causés par son déversement de pétrole dans la rivière Saskatchewan. Ce déversement ne touche que 70 000 personnes. Imaginez un déversement en amont de Montréal, de Québec ou de Lévis...

On peut comprendre la prudence de M. Couillard après le tracas dans lequel il s'est placé à Paris en dénonçant le projet d'exploitation des hydrocarbures à Anticosti. Mais on peut aussi s'en inquiéter. À vous de juger.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer