Déjouer les pétrolières

Les fluctuations artificielles du prix de l'essence sont... (Le Soleil, Caroline Grégoire)

Agrandir

Les fluctuations artificielles du prix de l'essence sont devenues tellement courantes qu'on n'en parle presque plus.

Le Soleil, Caroline Grégoire

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) CHRONIQUE / Le litre d'essence se vendait 0,984 $ dans mon quartier au retour du long congé du 1er juillet. Le jeudi précédent, il était à 1,134 $! C'est un écart considérable et injustifié.

Le scénario se répète avec une régularité insultante. Deux ou trois jours avant un congé, le prix fait un bond spectaculaire. C'est généralement le mercredi ou le jeudi. Quatre-huit heures plus tard, s'il y a un peu de concurrence entre les détaillants, le prix diminue modérément. Mais il est trop tard pour ceux et celles qui n'avaient pas le choix de faire le plein. Une fois le congé terminé, on revient au prix habituel du marché.

Depuis deux semaines, j'ai pris un malin plaisir à déjouer les pétrolières. J'ai fait le plein à 0,99 $ le mercredi avant la Saint-Jean et j'ai fait de même la semaine dernière. Le 23 juin, le prix a fait un bond à plus de 1,16 $ à Québec, et à 1,134 $ la semaine dernière. Je n'avais pas vraiment besoin de faire le plein, mais un écart de 0,15 $ le litre, ça représente quand même une économie de 6 $ sur un achat de 40 litres.

Dans les deux cas, le prix de l'essence a connu une légère baisse le lendemain ou le surlendemain. Mais les pétrolières avaient quand même eu le temps d'attraper quelques milliers de malheureux.

Ces fluctuations artificielles du prix de l'essence sont devenues tellement courantes qu'on n'en parle presque plus. Pourtant, on a crié au scandale lorsqu'on a appris que les conducteurs d'Uber X gonflaient leurs tarifs en périodes de gros achalandage. Or c'est exactement ce que font les pétrolières avant les congés, lorsque les automobilistes doivent faire le plein.

On a tout essayé avec les pétrolières, sans obtenir de résultats satisfaisants. Il y a quelques années, le bureau de la concurrence a pris certains détaillants la main dans le sac, c'est-à-dire en train de fixer les prix, ce qui a forcé l'industrie à jouer de prudence. Peut-être qu'on ne fait plus ça au téléphone comme auparavant, mais ça ne change pas grand-chose. Il y a parfois un peu plus de concurrence, mais quand le prix grimpe à un endroit, il finit toujours par monter partout ailleurs.

Que faire devant une telle situation? Se résigner? Pas tout à fait! Un suivi des prix «réalistes» sur le site du CAA Québec peut vous permettre de déjouer les pétrolières et de sauver quelques dollars, surtout à l'approche des longues fins de semaine. 

Samedi dernier, j'ai vérifié le prix «réaliste» selon le CAA dans les principales régions du Québec, et sa comparaison avec le prix moyen à la pompe. Rappelez-vous : les prix ont baissé après la hausse subite de jeudi.  À Québec, le prix moyen à la pompe était tout de même de 1,104 $, alors que le prix réaliste était de 1,06 $. Au Saguenay-Lac-Saint-Jean, le prix moyen à la pompe (1,06 $) était un moins cher que le prix réaliste! Vite... allons faire le plein! 

Même chose en Outaouais avec un écart de 0,02 $ à l'avantage de l'automobiliste. Mais de façon générale, le prix moyen à la pompe était environ 0,02 $ plus élevé que le prix réaliste du CAA.

De façon générale, les prix demandés étaient quand même relativement honnêtes en fin de semaine au Québec. Sauf que le jeudi précédant, on nous avait «salés» avec la hausse-surprise habituelle. Il est généralement impossible de prévoir les hausses subites du prix de l'essence, sauf à la veille des congés. Il ne faut donc jamais attendre au jeudi pour faire le plein à l'approche d'un long week-end. Il vaut mieux le faire dès le mercredi matin. Ce sera le cas à l'approche des vacances de la construction. 

Vous ne ferez pas une économie énorme en faisant le plein à l'avance, mais vous aurez au moins la satisfaction d'avoir déjoué les pétrolières.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer