Une pensée pour Fulgence

Fulgence est chanceux. La vie est tranquille en... (Photo Le Soleil, Gilbert Lavoie)

Agrandir

Fulgence est chanceux. La vie est tranquille en Tanzanie. Chrétiens et musulmans s'y côtoient paisiblement. Mais il suffirait d'une tuerie comme celle de mardi à l'aéroport d'Istanbul pour changer la donne.

Photo Le Soleil, Gilbert Lavoie

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) CHRONIQUE / J'ai fait un safari photo en Tanzanie au début de juin. Un safari avec guide et Land Rover, parce qu'on ne s'aventure pas tout seul en formule sac à dos et transports publics dans les grands parcs de ce pays.

J'avais exprimé ma préférence pour un guide francophone, il s'appelait Fulgence. Un Tanzanien dans la jeune quarantaine, né dans la région du lac Victoria, qui avait trimé dur pour apprendre le français et les rudiments d'autres langues afin de gagner sa vie dans le tourisme.

Fulgence a trois enfants. Il veut leur assurer une éducation de bonne qualité afin de leur donner une chance de s'en sortir mieux que leurs parents. C'est notre rêve à tous, non?

On ne fait pas fortune dans le métier de guide en Tanzanie : 25 $US par jour, plus un pourboire quotidien de 10 $ si vos clients sont satisfaits. Mais ça, c'est quand il y a des clients, pendant la saison touristique. Pendant la saison des pluies, c'est le chômage, sans prestations d'assurance-emploi, cela va de soi.

J'ai connu d'autres Fulgence dans le passé. Au Pérou, au Viêtnam et en Turquie. Des honnêtes gens qui comptent sur le tourisme pour gagner leur vie. Et il suffit d'un événement sur lequel ils n'ont aucun contrôle pour chambarder leur univers. Une bombe éclate quelque part, des kamikazes mitraillent des civils, des manifestations tournent à l'émeute, et c'en est fini des touristes. Quand la peur s'installe, ils s'en vont ailleurs avec leur argent.

Fulgence est chanceux. La vie est tranquille en Tanzanie. Chrétiens et musulmans s'y côtoient paisiblement. Mais il suffirait d'une tuerie comme celle de mardi à l'aéroport d'Istanbul pour changer la donne. Tous les honnêtes gens comme Fulgence seraient pénalisés. C'est déjà comme ça en Égypte, c'est comme ça en Tunisie.

Il suffit de consulter les conseils aux voyageurs du gouvernement canadien pour avoir peur de voyager. Alors, imaginez un peu la paranoïa lorsque vous prenez connaissance d'un attentat terroriste dans une destination touristique qui vous intéresse.

J'ai fait un voyage magnifique en Turquie il y a deux ans. Est-ce que j'y retournerais aujourd'hui après ce qui s'est passé mardi à l'aéroport Atatürk? Faudrait me convaincre... J'avais déjà certaines inquiétudes lorsque j'ai pris l'avion pour Paris, l'hiver dernier, pour couvrir le sommet sur les changements climatiques. Même les Parisiens étaient plus nerveux, après la tuerie du Bataclan. S'enfermer dans les corridors du métro de Paris, après un tel carnage, ça fait réfléchir. Alors, on a la paranoïa un peu plus facile lorsqu'on met les pieds dans l'univers géographique de l'État islamique. Je me considère comme bien chanceux d'avoir visité la Turquie à temps, avant que n'y éclate le terrorisme.

C'est un pays magnifique où je me suis senti en sécurité partout et où j'ai rencontré d'autres Fulgence. Comme ce chauffeur de taxi qui avait passé 18 ans en Suisse et qui m'a amené d'Izmir jusqu'à Pamukkale, 200 kilomètres plus loin, en passant par les montagnes pour rencontrer sa famille. Il s'appelait Cahit. Je lui ai envoyé un courriel mercredi, pour prendre de ses nouvelles. J'attends la réponse, mais je ne suis pas très optimiste. Le taxi, c'est comme la restauration et l'hébergement, ça dépend beaucoup du tourisme. C'est terrible ce qui s'est passé mardi à l'aéroport d'Istanbul. Terrible pour les victimes et leurs proches.

Mais ce que les images ne montrent pas, ce sont les dommages collatéraux de ces tragédies, la vie brisée de tous les Fulgence et Cahit de ce monde qui comptent sur les touristes pour faire vivre leur famille.

P.-S. - Si vous projetez un safari en Tanzanie, faites-moi signe. Je vous dirai comment joindre Fulgence...

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer