Poëti a-t-il été naïf ou maladroit?

En mandatant l'ex-adjointe de Robert Duchesneau de fouiller dans... (Archives La Tribune, Maxime Picard)

Agrandir

En mandatant l'ex-adjointe de Robert Duchesneau de fouiller dans les poubelles de ses fonctionnaires, Robert Poëti s'est mis sa sous-ministre à dos au lieu de s'en faire une alliée.

Archives La Tribune, Maxime Picard

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) CHRONIQUE / Philippe Couillard a été dénoncé par les partis d'opposition en février, pour avoir déclaré que les «fonctionnaires feront ce qu'on leur dira» dans le dossier d'Anticosti. Pourtant, l'ex-sous-ministre des Transports Dominique Savoie a été lynchée sur la place publique pour avoir dit l'inverse, à savoir qu'elle ne prenait pas ses ordres du ministre. Cherchez l'erreur... Si elle avait eu la responsabilité du dossier d'Anticosti, elle aurait été applaudie...

Le patron administratif des fonctionnaires est le secrétaire du Conseil exécutif. Le ministre a également une autorité sur le ministère, une autorité politique. C'est un peu comme dans une ville : le maire a l'autorité politique, mais c'est le directeur général qui gère. S'il fallait que les ministres se lancent dans la gestion des ministères, ce serait la foire. Surtout quand ils changent tous les six mois comme c'est le cas à l'Éducation.

La machine administrative est souvent critiquée pour sa lenteur ou sa lourdeur. Mais en même temps, c'est elle qui assure la stabilité des institutions. Imaginez que Donald Trump soit élu à la présidence des États-Unis... Notre seule protection contre sa folie serait la machine administrative. Quand Ronald Reagan a été élu président, tout le monde prévoyait une troisième guerre mondiale sous un tel warmonger. Ses fonctionnaires l'ont ramené à la raison. 

Robert Poëti est sorti en héros de son litige avec sa sous-ministre Dominique Savoie. Cette semaine, la Coalition avenir Québec est allée aussi loin que d'exiger le congédiement de la malheureuse. «Ce qu'on comprend, c'est que Mme Savoie est chez elle en train de jardiner, de profiter de l'excellente température tout en touchant son plein salaire, alors qu'elle a fait l'objet d'allégations très graves», a lancé Éric Caire. Tant qu'à faire, pourquoi ne pas demander qu'elle soit lapidée? Ça me rappelle le cas d'Yves Michaud, condamné par l'Assemblée nationale le 14 décembre 2000 sans avoir pu se défendre. 

Il appartiendra à la vérificatrice générale, Guylaine Leclerc, de déterminer si Robert Poëti avait raison. Mais la vérificatrice a eu des propos révélateurs, mercredi, lorsqu'on lui a demandé combien de temps il faudrait pour terminer son enquête sur le ministère des Transports. «Lorsqu'une mission est donnée par le gouvernement, l'entité est beaucoup plus encline à ouvrir rapidement les livres, nous donner du personnel disponible, nous fournir des espaces. Lorsqu'on entre dans une entité, il ne faut pas se cacher, il y a une période de familiarisation qu'on doit faire, on doit leur présenter notre mission, les objectifs... C'est assez long avant qu'on réussisse à s'entendre... Alors que dans ce cas-là, j'ai déjà eu un appel du sous-ministre pour me dire que j'aurais leur entière collaboration.»

Vous comprenez ce que ça veut dire? Même le Vérificateur général se heurte à une résistance de la machine lorsqu'il fouille dans les dossiers d'un ministère ou une agence. Alors, vous imaginez les réticences du ministère des Transports lorsque Robert Poëti a embauché une personne de l'extérieur pour faire enquête sur son propre ministère? Vous imaginez la méfiance tout à fait normale des fonctionnaires face à une telle démarche?

Robert Poëti avait de bonnes intentions, mais il a été naïf et maladroit. En mandatant l'ex-adjointe de Robert Duchesneau de fouiller dans les poubelles de ses fonctionnaires, il s'est mis sa sous-ministre à dos au lieu de s'en faire une alliée. Je ne connais pas Dominique Savoie. Elle a peut-être ses torts. Mais je trouve qu'on en a fait un bouc émissaire très rapidement, sans connaître tous les faits pertinents au dossier. Dans certains pays, on appelle ça une exécution sommaire...

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer