La clarté référendaire du PQ

Vingt ans après le référendum de 1995, la... (Photo Bernard Brault, archives La Presse)

Agrandir

Vingt ans après le référendum de 1995, la démarche vers la souveraineté demeure le principal sujet de discorde au sein des troupes péquistes.

Photo Bernard Brault, archives La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) CHRONIQUE / «Je suis tannée de cette politique-là, du ni oui ni non, puis on ne sait pas où on s'en va!» Cette déclaration de Véronique Hivon, mardi matin à une radio de Québec, illustre parfaitement le dilemme devant lequel se trouvent à nouveau les candidats à la direction du Parti québécois (PQ). Comment satisfaire les souverainistes pressés, sans retomber dans le vieux piège libéral qui consiste à utiliser la crainte référendaire pour conserver le pouvoir?

La question est à ce point alambiquée que même le directeur de L'aut'journal et militant de gauche, Pierre Dubuc, n'a pas offert de solution en réclamant «une vraie course à la direction du Parti québécois», dans un texte publié en fin de semaine dernière.

Le prochain chef, a écrit M. Dubuc, doit pouvoir consolider le PQ dans son rôle d'opposition officielle, il doit avoir les qualités requises pour battre les libéraux, et il doit présenter une «feuille de route réaliste vers l'indépendance, qui tienne compte de la conjoncture politique et du fait que nous venons de perdre un an et que nous ne sommes plus qu'à deux ans de l'élection».

C'est bien beau tout ça, mais ça veut dire quoi, dans le concret? Référendum ou pas de référendum? Dans le premier mandat ou à une date indéterminée? Conditions gagnantes ou au moment opportun?

Les péquistes ont joué trop souvent dans ce film pour croire qu'il y a une solution simple. Mais cette fois, ils promettent d'être clairs. Même Véronique Hivon, qui avait juré de ne pas tomber dans le piège de la mécanique référendaire, a dû revoir sa ligne de presse, mardi, à cause des critiques de ses adversaires. «En 2018, il va falloir être très, très clair. Il n'y aura jamais de piège ni de surprise avec moi. Ça va être la stratégie ouverte.» Bref, on aura la réponse dans deux ans sous Mme Hivon, tout comme sous Pierre Karl Péladeau. Mais les autres veulent en débattre tout de suite.

***

Vingt ans après le référendum de 1995, la démarche vers la souveraineté demeure le principal sujet de discorde au sein des troupes péquistes. François Legault a trouvé une porte de sortie à ce débat. «Il y aura toujours au Québec des gens qui vont être souverainistes, mais pas assez pour aspirer au pouvoir», a déclaré le chef de la Coalition avenir Québec (CAQ), mardi matin. «On a le choix de travailler sur un mirage, sur un rêve qui n'est pas réalisable ou travailler de façon pragmatique, comme le propose la CAQ, à défendre notre identité.» Ce qui lui fait dire que «le PQ se regarde le nombril» pendant que la CAQ se concentre sur de véritables enjeux comme l'éducation, l'économie et l'identité.

François Legault estime que la course au PQ ne portera pas ombrage à son parti, mais la réalité ne va pas toujours dans ce sens. Mardi, pendant qu'il tenait un point de presse, il a vu la quasi-totalité des journalistes se précipiter sur François Gendron pour savoir quel candidat il appuierait à la direction du PQ...

Et ce n'est qu'un début : une course à la direction, c'est un peu comme une campagne électorale, c'est simple à couvrir et c'est divertissant.

Véronique Hivon a été la première à confirmer sa candidature, elle a donc été la première cible de ses adversaires. Outre la question référendaire, la critique la plus fréquente véhiculée dans les corridors porte sur le fait que Mme Hivon est tellement méticuleuse et préoccupée par les détails, qu'elle met trop de temps avant de prendre ses décisions. Un trait de caractère, selon ses critiques, qui n'est pas compatible avec les exigences du poste de chef de parti. C'est peut-être vrai, mais elle a tout de même été la première à annoncer sa décision de briguer la direction du PQ...

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer