La vie continue...

Le caractère dramatique de la mort de Jean... (Photothèque Le Soleil)

Agrandir

Le caractère dramatique de la mort de Jean Lapierre, où trois membres de sa famille ont péri dans le même accident, est digne d'un scénario de film.

Photothèque Le Soleil

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) CHRONIQUE / Jean Lapierre et Michel Vastel nous diraient la même chose s'ils étaient parmi nous : le temps peut bien s'arrêter, mais la vie continue.

Je me souviens encore du décès de Vastel, cet autre incontournable de la chronique politique qui nous a quittés en 2008. Pendant trois décennies, c'est lui qui nous informait, nous choquait et nous amusait avec ses commentaires politiques à l'écrit, à la radio, à la télévision, et dans ses livres. Il était partout. Malgré un cancer qui handicapait gravement son élocution, il a travaillé jusqu'à la fin, notamment chez Joël le Bigot le samedi matin à Radio-Canada.

Le départ de Vastel était prévisible. Celui de Lapierre a été un choc. Non seulement à cause de son décès, mais en raison du caractère dramatique de l'événement. Quatre adultes d'une même famille qui meurent en se rendant aux funérailles de leur père. Et sa conjointe en plus. Il n'y a que dans les films que l'on imagine de tels scénarios.

Mais la vie continue. Mercredi matin, l'un des membres du groupe de journalistes qui sont allés recueillir les commentaires de Philippe Couillard s'est fait le porteur du micro de Lapierre. «J'ai une question que Jean Lapierre aurait aimé vous poser : qu'est-ce qui explique la mésentente qui existe entre vous et Jacques Daoust concernant UberX?»

«Elle n'existe pas», a répondu le premier ministre.

Je n'ai pu m'empêcher de sourire en imaginant la réaction de Lapierre. «Elle n'existe pas? Ben sûr que non... Pensez-vous que le premier ministre va aller dire qu'il n'est pas d'accord avec son ministre? Jamais de la vie! Il peut lui enlever sa limousine, par exemple... Te souviens-tu de Robert Poëti? Fini la limousine! Au suivant!»

Lapierre aurait tout de même soupçonné un petit changement dans ce commentaire du premier ministre : «Il faut qu'on définisse ensemble ce qu'on entend par l'économie du partage. Mais est-ce que UberX est vraiment une économie du partage? Moi, je me pose des questions, à la lumière de ce que j'ai vu...»

Tiens donc... le premier ministre serait-il en train de «virer de bord»? aurait demandé Lapierre. «Parce que jusqu'à présent, il donnait plutôt l'impression d'associer l'économie du partage à UberX... Peut-être ben que Jacques Daoust va garder sa limousine...»

Tout ça est de la fiction. Peut-être qu'avant d'aller en ondes, Lapierre aurait appelé Charles Robert, le spin doctor du gouvernement. Il paraît qu'il lui parlait quatre ou cinq fois par jour. Et peut-être que Robert, un personnage aussi coloré que le chroniqueur, l'aurait convaincu que le premier ministre a toujours eu des doutes sur UberX. Mais on ne saura jamais.

Si j'étais très croyant, je vous dirais que Lapierre doit rigoler d'en haut en écoutant les compliments qu'on lui fait depuis deux jours. «Des morts, on ne dit que du bien», disait Jacques Parizeau. N'est-ce pas, Jean? Alors faut prendre tout ça avec un grain de sel des Îles.

Mais s'il nous voit d'en haut, c'est de sa mère et de ses enfants dont il doit s'inquiéter. Imaginez un peu : faire le deuil d'un enfant, c'est déjà terrible. Mais quatre d'un coup?

Mercredi, dans les officines gouvernementales, on se demandait où se tiendraient les funérailles. À Montréal ou aux Îles?

La réponse s'impose : aux deux endroits. À Montréal parce que tout le monde voudra être là, et aux Îles parce que c'est de là qu'il vient, c'est là que se trouve sa mère, et c'est là qu'il retournait avec sa femme, ses frères et sa soeur.

Et puis aussi pour accueillir ses Madelinots. Parce que si la vie a sorti Lapierre de ses Îles, elle n'a pas sorti les Îles du personnage.

Partager

À lire aussi

  • Un avion sur une pente ascendante

    Transports

    Un avion sur une pente ascendante

    Le type d'appareil dans lequel prenaient place les victimes de l'écrasement aux Îles-de-la-Madeleine, le MU-2B-60, a certes connu des années noires,... »

  • Incapables de prendre l'avion

    Société

    Incapables de prendre l'avion

    Les enfants des membres décédés de la famille Lapierre, mais aussi ceux de Laure Lapierre et de Denis Fréchette, ont préféré se rendre par voie... »

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer