Il va nous manquer

CHRONIQUE / La chronique politique ne sera plus la même sans Jean Lapierre.... (La Presse Canadienne)

Agrandir

La Presse Canadienne

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) CHRONIQUE / La chronique politique ne sera plus la même sans Jean Lapierre. Même s'il lui arrivait de pousser un peu dans les hypothèses et la spéculation, il le faisait avec tellement de bonne humeur, d'humour et d'intelligence qu'il était souvent incontournable.

Il faut savoir comment ça se passe dans les bureaux politiques des médias sur la colline parlementaire. Une fois la lecture des journaux terminée, la télé en continu et les médias sociaux font partie de notre quotidien, en même temps que les points de presse, la période de questions et les appels téléphoniques. Mais quand Lapierre prenait l'antenne avec Mario Dumont en matinée ou Paul Larocque en après-midi, je prêtais toujours l'oreille. En partie pour leur contenu, mais plus encore pour la bonne pinte de rire qu'ils généraient souvent. Ça n'a pas besoin d'être plate, la chronique politique, même si le sujet est éminemment sérieux.

Jean Lapierre n'avait pas toujours raison. Les critiques étaient parfois très dures à son endroit. Je me souviens encore de la réaction outragée de certains libéraux quand il analysait les mauvais pas du gouvernement Charest. Ils ne comprenaient pas qu'un ancien libéral comme lui puisse leur trouver des puces.

S'il provoquait de telles réactions, c'est qu'il avait un flair politique remarquable et une grande expérience. Ce n'est pas tout le monde qui peut compter six victoires électorales à son actif. Élu en 1979, Lapierre a été réélu en 1980, 1984, et 1988. Il était du nombre des députés déçus de l'échec de Meech qui ont fondé le Bloc québécois avec Lucien Bouchard.

Un séparatiste, Jean Lapierre? C'était invraisemblable. Mais il avait été profondément déçu de la victoire de Jean Chrétien sur Paul Martin au leadership du Parti libéral en 1990. Quand Martin a pris la direction du PLC, il a réintégré les rangs du parti et s'est fait élire en 2004 et réélire en 2006, malgré la victoire des conservateurs.

Lapierre, c'est un Denis Coderre, un Mario Dumont. Des gens qui ont baigné en bas âge dans la politique comme Obélix dans la potion magique, qui militaient chez les jeunes libéraux fédéraux ou québécois et qui sont ensuite passés en politique active. Des gens qui aiment le monde, et avec qui il est impossible de tenir une conversation dans un endroit public sans être interrompu par des admirateurs ou des vieilles connaissances.

Et finalement, c'était quelqu'un de très gentil, ce fils de Madelinot qui retournait mardi sur son île pour faire ses adieux à son père. Malgré sa notoriété, il ne se prenait pas pour un autre. Il prenait plaisir à échanger avec tous les journalistes, jeunes et moins jeunes, lorsqu'il arpentait les corridors des congrès politiques.

C'est bizarre... Je connaissais Jean Lapierre depuis son arrivée en politique en 1979, j'ai couvert les principales étapes de sa carrière politique, je l'ai côtoyé dans sa carrière médiatique, mais je n'ai pas l'impression de l'avoir bien connu. C'est peut-être parce qu'il aimait tellement parler de politique qu'on n'a jamais eu le temps de parler d'autre chose.

C'est infiniment triste ce qui est arrivé mardi. Aller mourir dans son pays, aux Îles, c'est une chose. Mais si jeune...

Il va nous manquer à tous, journalistes et politiciens, parce qu'il a vécu intensément dans les deux mondes, et qu'il y a laissé un sourire sans malice et une joie de vivre aussi colorée que celle de l'univers qui l'a vu naître.

À tous ses proches et amis, j'offre mes plus sincères condoléances.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer