Le navire libéral a perdu le nord

Le premier ministre du Québec, Philippe Couillard... (La Presse Canadienne, Jacques Boissinot)

Agrandir

Le premier ministre du Québec, Philippe Couillard

La Presse Canadienne, Jacques Boissinot

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) CHRONIQUE / Philippe Couillard a dû pousser un grand soupir de soulagement à la fin des travaux par lementaires menant au week-end de Pâques et à une pause parlementaire d'une semaine, jusqu'au 5 avril.

Parce que s'il est une chose qui a marqué les trois premiers mois de 2016, c'est la malchance et les controverses qui se sont acharnées sur les libéraux.

Les choses allaient pourtant bien en début d'année. Les sondages étaient favorables, les négociations avec les employés de l'État étaient terminées ou presque, et le gouvernement se dirigeait vers un budget marquant la fin de l'austérité. Le remaniement ministériel du 28 janvier devait être le tremplin d'une nouvelle ère porteuse d'espoir. Les nominations de Pierre Moreau à l'Éducation et de Dominique Anglade à l'Économie devaient ramener la paix dans le monde universitaire, et restaurer l'image économique du gouvernement.

Ça ne s'est pas passé comme ça... Pierre Moreau a subi un malaise la journée même du remaniement, et la gravité de son état a forcé Philippe Couillard à le remplacer à l'Éducation. Son absence a privé le premier ministre de l'un de ses meilleurs ministres, mais ce n'était que le début du calvaire :

› Vente-surprise de RONA à Lowe's. La toute nouvelle ministre Anglade se barre les pieds en disant voir du potentiel dans cette transaction.

› Abandon controversé des poursuites contre Air Canada pour le maintien des emplois d'Aveos, en retour de l'achat d'appareils de Cseries de Bombardier.

› Controverse autour de Lise Thériault parce qu'elle refuse l'étiquette féministe juste avant la Journée internationale des femmes.

› Égarement de la ministre de la Justice, Stéphanie Vallée, qui laisse entendre qu'un mariage religieux peut être une «union spirituelle» sans les obligations juridiques prévues par le Code civil.

› Confusion et contradictions autour du dossier d'UberX.

› Confusion et contradictions sur l'exploration du potentiel pétrolier d'Anticosti.

› Saute d'humeur de Gaétan Barrette, qui occupe toute la place dans l'actualité pendant plusieurs jours après avoir mis en doute l'intégrité de sa critique Diane Lamarre.

› Grandes manifestations contre la décision gouvernementale d'amputer les budgets des centres de la petite enfance de 120 millions $.

› Intervention-surprise du Mouvement Desjardins qui envoie une lettre à 25 000 clients leur proposant un prêt ouvert pour assumer la hausse des frais de garderie applicable lors de la production de leur déclaration de revenus.

› Et comme si ce n'était pas suffisant... arrestation de Nathalie Normandeau la journée même du dépôt du budget, le 17 mars.

Il ne manquait plus qu'un sondage d'opinion pour coiffer cette série de malchances et de controverses. Il est arrivé jeudi dernier, commandité par Le Devoir et les journaux de Québecor. Résultat : les libéraux ont perdu trois points dans les intentions de vote depuis février. Seule consolation pour Philippe Couillard, seulement 31 % des répondants sont satisfaits du travail de Pierre Karl Péladeau, alors que François Legault et Françoise David recueillent 40 % de satisfaction.

Le 7 avril, les libéraux fêteront le deuxième anniversaire de leur victoire de 2014. Ils conservent encore une petite avance dans les sondages, et ils ont deux ans et demi devant eux avant les élections d'octobre 2018. Mais les deux derniers mois ont montré des faiblesses au sein de l'équipe ministérielle et un manque de cohérence dans la gouvernance. On savait où ce gouvernement voulait mener le Québec quand il martelait son intention de revenir à l'équilibre budgétaire. Ce n'est plus aussi évident depuis que cet équilibre a été atteint.

Il y a un pilote à bord dans l'équipe libérale. Mais le pilote doit calibrer son GPS et améliorer ses communications avec l'équipage.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer