Le cadeau empoisonné de Desjardins

À la veille du dépôt du budget provincial,... (Le Soleil, Erick Labbé)

Agrandir

À la veille du dépôt du budget provincial, le ministre des Finances, Carlos Leitão, s'est présenté devant les médias pour la traditionnelle séance de photos précédant le discours sur le budget.

Le Soleil, Erick Labbé

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) CHRONIQUE / C'est tout un cadeau qu'a fait le Mouvement Desjardins en offrant un prêt aux familles qui devront verser un supplément à l'État à cause de la modulation des frais de garderie en fonction de leurs revenus... Une vérification à l'Agence du revenu m'a appris que le taux d'intérêt exigé aux contribuables qui demandent un délai de remboursement est de 6 %. C'est comme ça depuis des années. Or un appel au Mouvement Desjardins m'a appris que le taux demandé aux parents varierait entre 11 et 16 %.

Au Revenu, on me dit qu'il est très facile de demander un délai de remboursement. On peut même le faire en ligne. Je ne sais pas qui, chez Desjardins, a eu la brillante idée de faire une telle offre aux familles, mais je doute que ça lui vaille un boni de performance à la fin de l'année.

Le pot de bonbons 

«Monsieur le Président, le gouvernement maintient ses objectifs de réduction de la dette brute et de la dette représentant les déficits cumulés d'ici 2025-2026, afin d'assurer la croissance économique et d'offrir aux Québécois des services publics de qualité.»

Ce n'est pas le ministre des Finances Carlos Leitão qui a tenu ces propos. C'est son prédécesseur Nicolas Marceau, dans le discours du budget 2014-2015 du gouvernement Marois. Mais je vous parie qu'on retrouvera cette phrase presque mot pour mot dans le discours d'aujourd'hui de M. Leitão. Et tout comme M. Marceau, le ministre libéral annoncera le maintien des versements au Fonds des générations afin de réduire la dette du Québec. Comme quoi peu importe la couleur du parti au pouvoir, les grands objectifs du gouvernement du Québec depuis 15 ans sont les mêmes. 

Pauline Marois avait les mêmes préoccupations dans son budget 2003-2004 : «En maintenant des finances saines et bien gérées, nous nous donnons des outils pour agir sans hypothéquer l'avenir des générations futures.» Philippe Couillard tient le même discours depuis deux ans...

Il est important de rappeler ces propos. Parce qu'une fois l'équilibre budgétaire atteint, c'est à nouveau la course des lobbys pour se partager les maigres surplus de l'État. Pour certains, dont Amir Khadir, le pot de bonbons, c'est le Fonds des générations : «Plutôt que de verser 2,2 milliards $ au Fonds des générations pour diminuer la dette nominale, Québec solidaire croit que le gouvernement devrait réinvestir pour aider les citoyens», a soutenu le député vendredi. 

Ce serait dangereux de céder à cette tentation parce que cet argent ne nous appartient pas. Il appartient à nos créanciers. En affectant une partie de ses revenus annuels à ce fonds, Québec a voulu rendre plus visibles les efforts des contribuables pour réduire sa dette. Une dette, soit dit en passant, qui demeure la plus élevée au Canada. D'ailleurs, Nicolas Marceau avait réitéré, en 2014, l'engagement du gouvernement Marois de maintenir des versements supplémentaires de 425 millions $ au Fonds des générations. 

S'il y a une chose à retenir des deux dernières décennies, c'est que l'équilibre budgétaire, atteint la dernière fois sous Lucien Bouchard et cette année sous Philippe Couillard, est une victoire extrêmement précaire. Parlez-en à l'Alberta, qui est dans la dèche cette année. Ça peut sembler loin de nous, mais les difficultés budgétaires de cette province risquent de se traduire par une baisse des paiements de péréquation du fédéral. Or la péréquation, c'est une cagnotte de 10 milliards $ pour le Québec. Alors avant de dépenser l'argent qu'on doit déjà en sabrant les versements au Fonds des générations, il serait sage de vivre selon nos moyens, même si c'est pénible pour la population, et désagréable pour les politiciens.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer