Fini la saison des selfies

Le premier ministre Justin Trudeau a été accueilli... (La Presse Canadienne, Andrew Vaughan)

Agrandir

Le premier ministre Justin Trudeau a été accueilli en vedette, dimanche, à Saint-Andrews, au Nouveau-Brunswick.

La Presse Canadienne, Andrew Vaughan

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) CHRONIQUE / Il y a des images qui ne pardonnent pas dans le monde des communications qui fait notre quotidien. Ainsi, ces photos et ces vidéos de Justin Trudeau tout souriant, accueilli en vedette dimanche par des jeunes et des moins jeunes à Saint-Andrews au Nouveau-Brunswick. C'est beau la notoriété et le vedettariat, mais ça l'est moins en ces jours de deuil, quand les gens tentent encore péniblement de faire leur deuil de la tragédie de samedi au Burkina Faso. M. Trudeau a rendu hommage aux victimes de cet attentat terroriste dimanche à Peterborough, mais les retombées d'un tel événement durent plus que 24 heures. Les reproches de Camille Carrier, la mère de la victime Maude Carrier, concernant le retrait des CF-18 de la lutte contre l'État islamique sont un bon exemple de la fragilité du vedettariat politique.

La campagne électorale fédérale est terminée. L'heure n'est plus aux égoportraits pour M. Trudeau. On attend dorénavant un leadership solide et des projets beaucoup plus précis que «le plan» dont ses ministres et lui nous ont si souvent parlé en campagne électorale.

***

Les statistiques ne mentent pas : les risques de perdre la vie dans un accident d'auto sont beaucoup plus grands que dans un écrasement d'avion ou un attentat terroriste. Mais les conséquences ne sont pas les mêmes.

Le drame survenu en fin de semaine à Ouagadougou portera un coup dur à l'économie du Burkina Faso. D'autres pays comme l'Égypte, la Tunisie, la Colombie et le Pérou sont passés par là. Qui veut faire du tourisme ou participer à des missions humanitaires dans les régions du monde aux prises avec le terrorisme, les prises d'otages ou une criminalité incontrôlable? Les grandes entreprises comme les minières, qui ont des activités dans de tels pays, logent leurs employés dans de véritables bunkers entourés de barbelés et protégés par des militaires armés jusqu'aux dents. Les communautés religieuses et les organismes caritatifs ne sont pas en mesure d'offrir une telle protection à leurs membres et aux bénévoles qui vont travailler dans ces pays. De toute manière, ce ne serait pas compatible avec leurs missions humanitaires.

Quant aux touristes, n'y songez même pas. Même la France a vu une diminution de ses visiteurs étrangers après les attentats de novembre. «Devant ces gestes odieux, nous nous sentons impuissants», a dit lundi le premier ministre Philippe Couillard, dans un message bien senti à l'endroit des familles de victimes. M. Couillard a promis de maintenir l'engagement du Québec au sein de la francophonie internationale malgré la menace terroriste. «Mais nous ferons tout cela sans illusions, naïveté ou compromis.»

On veut bien comprendre que les gouvernements ne céderont pas à cette menace. Ils n'en ont pas le droit. Mais c'est ailleurs que le terrorisme fait mal. C'est en faisant porter ses attaques dans les milieux fréquentés par les étrangers, les grands hôtels et les institutions qui étaient autrefois synonymes de sécurité.

Il peut sembler facile, comme le demandait lundi Mme Carrier dans sa colère, d'envoyer des troupes au sol pour éradiquer l'État islamique ou Al-Qaida. Mais ce n'est pas aussi simple. Si la guerre contre le terrorisme opposait des armées sur un champ de bataille conventionnel, il y a longtemps que les Américains, les Français ou les Russes l'auraient gagnée. Mais ce n'est pas le cas. Même les technologies de surveillance les plus sophistiquées ne parviendront jamais à prévenir les gestes fous d'individus ou de petits groupes radicalisés qui sèment la terreur en s'attaquant délibérément aux populations civiles

Partager

À lire aussi

  • Gilbert Lavoie | <i>PKP ou Énergie Est?</i>

    Gilbert Lavoie

    PKP ou Énergie Est?

    CHRONIQUE / Même si la pression médiatique va dans cette direction, je ne vous parlerai pas de Pierre Karl Péladeau et des paradis fiscaux. Le chef... »

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer