Corruption et changements climatiques

Les populations qui vivent de la forêt ont... (AFP, Désirée Martin)

Agrandir

Les populations qui vivent de la forêt ont besoin de projets compensatoires si on leur demande de ne plus couper les arbres. Mais quand les compensations promises tardent, les gens ne suivent plus.

AFP, Désirée Martin

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Paris) PARIS / On ne parle pas de la corruption à la conférence de Paris. À tout le moins, pas de façon formelle. Pourtant, c'est une préoccupation majeure des pays du Nord : comment éviter que les milliards de dollars versés pour limiter les changements climatiques ne soient empochés par des politiciens corrompus?

Mercredi soir, j'en ai discuté avec des amis français, suisse et américains. Tous ont travaillé à l'international, et tous ont vu la corruption à l'oeuvre. Coïncidence, le chroniqueur Luc Ferry discutait du même sujet jeudi dans Le Figaro. «Qui peut nous garantir que ces sommes faramineuses iront forcément au bon endroit, qu'aucune d'entre elles ne fera quelque escale dans des comptes en Suisse ou au Luxembourg?»

À la suite de notre discussion, l'Américaine Frances Seymour, impliquée dans un organisme appelé Center for Global Development, m'a invité à un petit panel sur la déforestation le lendemain. Une partie de la solution à la corruption s'y trouvait, sous la forme d'un programme de protection de la forêt financé par la Norvège au Liberia. L'ancien ministre norvégien de l'Environnement Erik Solheim a expliqué la simplicité du programme : au lieu d'investir aveuglément dans des projets, la Norvège paie «au résultat». En simple, cela veut dire que les pays bénéficiaires soumettent des projets, mais ne sont payés qu'une fois les résultats obtenus et validés. La Norvège dit avoir eu des résultats spectaculaires avec un projet similaire au Brésil.

La présentation de Solheim a été suivie de celle du directeur de l'Autorité de développement de la forêt du Liberia, Harrison Karnwea.

J'ai posé la question : est-ce que ça marche et est-ce efficace contre la corruption? Oui, ont répondu le Norvégien et le Libérien, mais on ne parviendra jamais à éradiquer totalement la corruption. L'idée pour le pays donateur n'est donc pas de s'attaquer directement à la corruption, mais de payer pour des projets environnementaux qui lui tiennent à coeur, en s'assurant que les résultats ont été atteints.

Le Libérien a toutefois soulevé un autre point : la lenteur bureaucratique de certains pays donateurs paralyse les efforts. «Plus c'est long, plus l'enthousiasme de nos gouvernements est menacé par le lobby des compagnies et de la population», a expliqué Harrison Karnwea. «Les populations qui vivent de la forêt depuis toujours ont besoin de projets compensatoires si on leur demande de ne plus couper les arbres. Mais quand les compensations promises tardent, les gens ne suivent plus.» Or, ce sont les populations locales, a-t-il dit, qui sont les plus efficaces pour protéger la forêt, pas les gouvernements.

Si la corruption est un obstacle à la lutte contre les changements climatiques, le comportement des multinationales l'est également. Hier, je me suis arrêté au panel d'un organisme appelé Climate Justice Programme. La représentante de l'organisme, Julie-Anne Richards, y a démontré à quel point les gouvernements des pays du sud sont à la merci des grandes corporations internationales sur les questions environnementales. Si un gouvernement devient plus exigeant, il est confronté à une menace de déménagement dans un pays plus complaisant. Pire encore : les grands pollueurs font des profits faramineux et n'assument pas leur part du fardeau fiscal pour réparer les dégâts. En 2014, Chevron et ExxonMobil ont fait plus de 50 milliards $! Comment faire payer ces pollueurs? Le groupe de Mme Richards prône un système de perception global par continent. Mais pour y parvenir, il faudrait une volonté politique internationale, dont celle des pays du Nord. En parle-t-on chez les décideurs à la conférence de Paris? Malheureusement, j'en doute.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer