Le quitte ou double de Justin Trudeau

Justin Trudeau... (PHOTO ARCHIVES LA PRESSE CANADIENNE)

Agrandir

Justin Trudeau

PHOTO ARCHIVES LA PRESSE CANADIENNE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Justin Trudeau a promis cette semaine de ne pas faire de promesse qu'il saurait ne pas pouvoir tenir. Il a accusé Stephen Harper de l'avoir fait à plusieurs reprises depuis 2008, et il a reproché à Thomas Mulcair d'avoir «toujours» menti!

«Je ne ferai pas ça», a déclaré le chef libéral.

Passant de la parole aux actes, Trudeau a pris un énorme pari : un gouvernement libéral reporterait l'atteinte du déficit zéro à 2019 et investirait 60 milliards $

de plus dans les infrastructures sur 10 ans, afin de relancer l'économie.

Admettons qu'il est plus facile de promettre un déficit que de s'engager, comme Thomas Mulcair et Stephen Harper, à ne pas en faire. M. Trudeau ne prend donc pas de risque avec sa promesse. La question est plutôt de savoir si l'électorat canadien le suivra sur la route de la dette. Il joue à quitte ou double.

Cependant, son engagement de ne pas faire de promesse qu'il saurait ne pas pouvoir tenir doit s'appliquer à tout le programme de son parti. Est-ce possible? 

«Les promesses sont faites pour être violées» a déjà dit John Crosbie, l'ancien ministre conservateur des Finances sous Joe Clark. Ironie du sort, c'est un budget signé de sa main qui a mené à la défaite du gouvernement Clark en 1980. Un budget dont les spécialistes ont reconnu par la suite qu'il donnait l'heure juste... Et c'est Pierre Trudeau, le père de Justin, qui a gagné ces élections, tout comme il avait gagné celles de 1974 contre Robert Stanfield en promettant de ne jamais imposer une loi sur le contrôle des prix et des salaires. Il a été incapable de tenir parole et il a fait adopter une loi à cet effet dès l'année suivante. 

M. Trudeau savait-il, en 1974, que sa promesse ne tenait pas la route? Peut-être pas. Mais cette histoire nous rappelle à quel point il est difficile d'évaluer la crédibilité des engagements pris en campagne électorale. Certains politiciens font des promesses sans en vérifier le réalisme. D'autres prennent des engagements sur une longue période, comme l'a fait vendredi M. Trudeau, en promettant d'investir 60 milliards $ en 10 ans dans les infrastructures. Mais comment être crédible sur une période aussi longue alors que le mandat des gouvernements n'est que de quatre ans? 

Quoi qu'il en soit, la véritable question soulevée par la promesse libérale est de savoir s'il est nécessaire, dans le contexte actuel, de faire des déficits pour stimuler l'économie. Ou s'il est préférable de rester sur la voie de l'équilibre budgétaire. 

Le pari de Justin Trudeau fera de cette question l'une des principales controverses de la campagne électorale. C'est Stephen Harper qui doit être content. Après l'affaire Duffy, il avait grandement besoin de ramener le débat sur les questions économiques.

LES CF-18 DE PÉLADEAU

Pierre Karl Péladeau affirme qu'un Québec souverain garderait une partie de la flotte des avions de chasse CF-18. Mais ces appareils sont vieux et devaient être retirés du service en 2020. On espère prolonger leur durée de vie jusqu'en 2025. Avant que PKP prenne le pouvoir en 2018, qu'il gagne un référendum en 2020 et qu'il termine les négociations pour se séparer du Canada... disons en 2022..., les CF-18 seront de vieux coucous. En veut-on vraiment?

SYLVIE ROY

La députée Sylvie Roy quitte la Coalition avenir Québec et siégera comme indépendante. Son départ a fait mal à la CAQ parce qu'on a laissé échapper qu'elle avait des problèmes de comportement liés à l'alcool. Ce n'était pas habile. On aurait pu la laisser partir et expliquer elle-même sa décision. Pour ce que j'en sais, tout ça ressemble davantage à une bien triste histoire humaine.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer