Qui vit par la radio...

Si Frédérick Têtu était vraiment en état d'ébriété... (Photothèque La Presse)

Agrandir

Si Frédérick Têtu était vraiment en état d'ébriété à la radio, comme l'ont perçu des collègues, la question se poserait: à quel moment avait-il commencé à boire?

Photothèque La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) CHRONIQUE / Je ne sais pas si Frédérick Têtu, cerveau du nouveau parti Québec 21, était en état d'ébriété ou juste «en état de fatigue extrême» lors de son entrevue à CHOI mercredi soir.

Mais ce que je sais, c'est que je n'aurais pas voulu que M. Têtu, professeur au cégep Garneau, m'enseigne la philosophie ce soir-là. 

Il est déjà assez difficile d'apprendre à se connaître soi-même, de comprendre d'où on vient et de donner un sens aux choses et à la vie. 

S'il faut que le prof ait l'élocution pâteuse, cherche ses mots et s'égare dans ses théories, c'est peine perdue. 

Je n'aurais pas voulu non plus que M. Têtu, candidat dans Loretteville-­Les Châtels, parle ce soir-là en mon nom ou celui des citoyens à l'hôtel de ville. 

On attend d'un élu un minimum de décorum, de tenue et de respect que n'avait pas M. Têtu ce soir-là. 

Cela l'obligeait-il à démissionner?

Il aurait sans doute pu s'excuser de sa piètre performance d'un soir et continuer sa route.

Il n'a pas bien paru, mais n'a rien dit de si dommageable ou d'impardonnable qui forcerait une démission.

Il ne serait pas le premier candidat (ou élu) à avoir tenu des propos vaseux, confus ou incohérents. Faut-il vous donner des noms? La liste risque d'être longue.

Il ne serait pas le premier candidat (ou élu) à échapper quelques sacres et gros mots ni à insulter des citoyens ou un adversaire. On peut le déplorer, mais on ne s'en formalise plus beaucoup.

Il ne serait pas non plus le premier candidat (ou élu) soupçonné d'avoir pris la parole en état d'ébriété. Faut-il ici aussi vous rappeler des noms? 

Le plus préoccupant de cette affaire, ce n'est pas tant le discours erratique de M. Têtu, mais qu'il ait raconté être allé reconduire sa fille au soccer tout juste avant d'entrer en ondes. 

Si M. Têtu était vraiment en état d'ébriété à la radio, comme l'ont perçu des collègues, la question se poserait: à quel moment avait-il commencé à boire?

Des élus ont régulièrement survécu à des erreurs d'un soir. Parfois plus d'un soir d'ailleurs.

C'était sans doute plus difficile pour le leader intellectuel d'un parti qui a besoin d'établir sa crédibilité et a dit vouloir un meilleur climat et plus de respect à l'hôtel de ville. 

La notoriété de M. Têtu ne dépassait guère le cercle de quelques radios, du cégep et de la droite politique. Mais en se rendant ainsi vulnérable, il risquait de nuire à son nouveau parti. 

Québec 21 pourra difficilement plaider la surprise totale. 

Dans ses chroniques et entrevues à la radio ces dernières années, M. Têtu ne faisait pas toujours dans la dentelle. Son style était direct, ses mots crus et parfois provocateurs. Cela faisait partie du personnage. 

Sur le site Rate my teacher, les avis sont partagés. Des étudiants ne jurent que par lui, saluant sa passion et ses connaissances.

D'autres lui reprochent de manquer de clarté, d'être très exigeant et même parfois «méchant». On est ici dans les perceptions. 

Les partis d'opposition au maire Labeaume ont décidément le don de se tirer dans le pied. Démocratie Québec par ses querelles intestines et maintenant Québec 21. 

Le parti fondé par M. Têtu espérait (et espère toujours, j'imagine) prendre des votes au maire Labeaume en l'attaquant sur sa droite et en profitant de la grogne anti-SRB. 

Ne l'enterrons pas trop vite, mais il serait ironique que le parti qui a vécu par les radios périsse par la radio.




publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer