Sortir le pont du cul-de-sac

Ce à quoi pourrait ressembler le pont de... (Sources Simon Parent (2016) et Aviseo Conseil)

Agrandir

Ce à quoi pourrait ressembler le pont de Québec, abstraction faite des coûts et de la faisabilité.

Sources Simon Parent (2016) et Aviseo Conseil

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) CHRONIQUE / Faire du pont de Québec un «lieu de destination» plutôt qu'un simple point de passage entre les deux rives ou une structure à peinturer.

C'est une des idées à retenir du Forum sur l'avenir du pont de Québec. Elle a le mérite de sortir le pont du cul-de-sac politique et juridique où il s'enlise depuis 20 ans.

Changer la perspective ferait du pont de Québec un outil de développement et de qualité de vie, plutôt que seulement une corvée coûteuse.

Cela ne met pas de peinture sur la rouille et ça risque d'entraîner des dépenses publiques supplémentaires, mais il y a aussi beaucoup à gagner.

On peut imaginer ici toutes sortes de projets, même les plus improbables.

Repêcher par exemple la locomotive tombée lors de l'effondrement du pont et l'intégrer à un centre d'interprétation ou une boîte à sciences près de l'Aquarium. L'histoire du pont de Québec mérite d'être mieux racontée aux citoyens et visiteurs.

On pense à des visites-excursions (payantes) sur la structure, comme à Sydney (Australie). On pense à de l'éclairage.

Le pont pourrait servir à de grands événements. Des bals en blanc, par exemple, ou des fêtes publiques. L'ouverture du pont aux piétons en 2008 avait eu un grand succès de participation.

Il serait fou de ne pas profiter davantage de la vue unique sur l'eau et la ville. Le projet d'y accrocher une passerelle pour piétons ou vélos va dans ce sens. C'était dans le Plan de mobilité et l'étude de faisabilité du SRB, mais je n'ai pas entendu qu'on y travaille.

La firme-conseil Aviséo a demandé à un architecte d'imaginer à quoi pourrait ressembler cette passerelle, abstraction faite des coûts et de la faisabilité (voir illustration).

C'est simple, il s'agit de faire le contraire du ministère des Transports qui masque les vues depuis le pont par des murs d'acier aveugles.

J'ignore si la stratégie de la fierté et du sentiment d'appartenance peut vraiment aider à trouver de l'argent pour repeindre le pont. Ce qu'on sait, cependant, c'est que celle des pressions et des jeux politiques n'a encore mené nulle part.

***

L'ingénieur écossais John Andrew est venu raconter comment le vieux pont Forth, deuxième plus long pont «cantilever» au monde après le pont de Québec, a été repeint entre 2001 à 2011.

Son histoire rappelle celle du pont de Québec et il appartient aussi à une compagnie ferroviaire. Cela donne des idées mais là s'arrêtent les comparaisons.

Je vois deux différences importantes.

Le pont Forth est le principal lien ferroviaire vers le nord du pays. Il y passe 200 trains par jour (une douzaine à Québec). Le pont Forth étant réservé aux trains, il n'est pas endommagé par les sels de déglaçage comme celui de Québec. Ce n'est pas négligeable.

Plus important peut-être, son propriétaire, Railway Network, considère que la peinture fait partie de l'entretien de base des ponts. «L'entretien et la peinture, c'est la même chose», explique John Andrew.

«À la fin de la journée, c'est le pont qui permet aux trains de passer, dit-il. Peinturer le pont, c'est s'assurer qu'ils puissent continuer à passer.» Railway Network (dont 50 % des revenus proviennent du gouvernement) peinture ainsi tous ses ponts.

Ne pas peinturer, c'est compromettre leur pérennité à long terme, prévient-il. C'est prendre le risque d'attendre qu'un jour, il soit trop tard.

Voilà qui donne à réfléchir. Pendant que le CN et les gouvernements font de la sémantique sur la portée du mot entretien, les Écossais peinturent leur pont patrimonial.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer