La job qui rend heureux!

À la veille de solliciter un quatrième mandat,... (Archives, Le Soleil)

Agrandir

À la veille de solliciter un quatrième mandat, Régis Labeaume souhaite toujours faire de Québec la ville la plus attrayante au pays.

Archives, Le Soleil

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) CHRONIQUE/ La mauvaise humeur et les ratés politiques d'un printemps 2016 difficile semblent dissipés.

À ceux qui, comme moi, se sont par moments demandé si le maire de Québec avait encore le même plaisir à diriger la ville, la réponse de cette fin d'été est sans équivoque :

«Je ne vois pas quelle job me rendrait plus heureux», dit-il.

À un an bientôt des prochaines élections, Régis Labeaume dit travailler avec «plus de sérénité» qu'il y a neuf ans.

Les «affaires qui pesaient lourd», l'amphithéâtre, la dette, les finances, les retraites, les relations de travail, tout ça est derrière, suggère-t-il.

«Je suis plus en contrôle [personne n'en doutait] et j'ai les idées plus claires... Je suis plus apaisé parce que je connais plus ça.»

Il dit avoir «plus de temps pour penser à l'avenir, développer sa vision et tirer des plans». Le «climat» et le «travail» sont «plus agréables maintenant», assure-t-il.

Ça ne paraît pas toujours, direz-vous, mais aussi bien vous y faire. À la veille de solliciter un quatrième mandat, M. Labeaume souhaite toujours faire de Québec la ville la plus attrayante au pays. Il croit s'en approcher.

Les chiffres de la saison touristique en cours tendent à lui donner raison, même si une part du succès tient à la faible valeur du dollar et à l'insécurité face à l'Europe.

Il souhaite toujours attirer davantage de jeunes familles à Québec, mais fait une nuance. Pas au point de «sortir les gens des régions». «J'ai pas le goût de ça.»

Maintenant que la ville est sortie de l'urgence où il l'avait trouvée, M. Labeaume veut «s'aligner sur le raffinement de la qualité de vie».

Il reprend ici le grand projet de l'ex-maire L'Allier : embellir la ville par des promenades, des parcs et des espaces publics.

«On va aller encore plus loin pour qu'il y en ait encore plus et que les gens soient plus heureux.» Les finances vont bien et «on a de l'argent dans nos poches. On est sur un élan et on ne ralentira pas».

Cette vision d'une ville qui trouve son bonheur dans la qualité de ses espaces publics fera largement consensus.

Il en va autrement de sa vision de la circulation et du développement.

M. Labeaume pose ici en partisan de la liberté de choix pour les individus et pour les entreprises.

À ceux qui tiennent à leur voiture, il promet d'élargir les artères et les autoroutes.

«On s'organise pour qu'ils circulent.»

Aux autres qui n'ont pas de voiture ou n'en veulent pas, il promet «un transport collectif qui marche».

Cette double cible crée de la confusion dans les priorités de la ville et nous éloigne du plan de mobilité durable, qui affichait un parti pris clair pour le transport collectif.

Je vois aussi un manque de cohérence à vouloir élargir les autoroutes vers le nord en même temps qu'on veut y freiner le développement pour protéger l'eau potable et la ceinture verte.

***

À son arrivée à l'hôtel de ville, le maire Labeaume souhaitait limiter la construction sur le boulevard Laurier et au centre-ville de Sainte-Foy pour laisser une chance à d'autres quartiers de se développer aussi.

«J'arrivais, je n'avais pas beaucoup d'expérience et j'étais bien mêlé, explique-t-il. Il y avait du monde à la Ville qui voulait contrôler le développement et équilibrer le marché» comme si c'était le «ministère du plan soviétique».

Il préfère aujourd'hui s'en remettre aux choix des entreprises.

La Ville va jouer son rôle pour planifier, réglementer et donner des permis. Pour le reste, «c'est le marché qui va décider».

Arrêtons, dit-il, d'avoir peur que chaque fois qu'il se construit quelque chose de gros, il n'y aura plus rien pour les autres. «Plus il se construit de bureaux et de condos, plus tout ça est abordable.»

***

Le maire dit avoir vu la nouvelle mouture du projet du Phare. «C'est encore meilleur» que la version initiale, annonce-t-il.

Cette première version avait soulevé beaucoup de critiques que le maire et le promoteur avaient semblé rejeter.

On verra le résultat, mais le maire confirme que le projet a évolué. «On a tous travaillé, c'est juste qu'on l'a pas dit tous les jours.»

«S'ils [les critiques] n'aiment pas celle-là [nouvelle version], on va être dans la jalousie la plus totale.»

«Les architectes, c'est comme les artistes, ils pensent toujours qu'ils ont toujours raison.» Peut-être n'y a-t-il pas que les artistes qui pensent ainsi, ajouterais-je.

Est-il possible d'insérer plusieurs tours importantes sur le boulevard Laurier, dont celle du Phare (65 étages), sans aggraver les problèmes de circulation? Cela semble difficile, mais attendons les études.

Ma prédiction est qu'il n'y aura rien de réglé avant l'an prochain et que le projet du Phare sera un des enjeux de la campagne électorale 2017.

***

Au pouvoir depuis neuf ans, Régis Labeaume se croit toujours «connecté» sur les citoyens.

Quand il sort aux Remparts, à un spectacle ou à l'épicerie, «le monde [lui] parle et ne sont pas gênés de [lui] parler».

Il continue de refuser les invitations à souper intéressées et dit avoir gardé son «genre de vie» d'avant la politique.

Il a gardé la «même gang d'amis» sur qui il compte pour le «brasser» au besoin.

«Au bout de deux bières, ils me sautent dans la face s'ils ne sont pas d'accord», s'amuse-t-il.

La dernière fois, ce fut pour les chiens.

Le mode de consultation n'est sans doute pas très orthodoxe, mais satisfait aux besoins du leader du boys club.

«Je n'ai pas changé. Je ne me force pas et je suis heureux là-dedans.»

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer