Le pied sur l'accélérateur 

CHRONIQUE / Si les prévisions statistiques sont justes, Québec comptera 100 000... (Tirée de YouTube)

Agrandir

Tirée de YouTube

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) CHRONIQUE / Si les prévisions statistiques sont justes, Québec comptera 100 000 résidents de plus d'ici 25 ans, ce qui veut dire qu'il faudra construire plus de 60 000 nouveaux logements.

Les espaces disponibles commençant à manquer, il faudra grignoter sur des terres agricoles de la périphérie et accélérer la densification.

Le mouvement est déjà amorcé et est le principal enjeu du projet de schéma d'aménagement de l'agglomération de Québec dévoilé mercredi.

On peut toujours avoir un doute sur les prévisions démographiques. Il y a 15 ans, on prévoyait un «choc démographique» à Québec à partir de 2010. Ce fut le contraire. 

Rien ne garantit que les nouvelles prévisions ne seront pas renversées aussi.

Mais ce qui ne changera pas, c'est la rareté des terrains et l'utilité de loger davantage de citoyens à proximité des services publics déjà construits.  

Les grands objectifs d'aménagement ont peu changé depuis le premier schéma de la Rive-Nord adopté en 1985.

On y parlait déjà de freiner l'étalement urbain; on se préoccupait de circulation, d'économie, d'emploi, de logement, d'environnement et du vieillissement appréhendé de la population. 

Ce qui a changé, c'est le contexte politique.

Le schéma de 1985 fut négocié entre les 13 villes de l'ancienne Communauté urbaine de Québec (CUQ) qui cherchaient à développer au maximum leur territoire pour toucher des taxes. 

Les pressions ont continué par la suite, ce qui a conduit à l'ouverture de nouvelles zones de développement.

Pas étonnant que le schéma n'ait pas réussi à stopper l'étalement urbain. Au mieux aura-t-il réussi à le ralentir.

La rareté des espaces non agricoles à Québec, à Saint-Augustin et à L'Ancienne-Lorette est aujourd'hui devenue un frein naturel à l'étalement. Pour continuer à développer, il faudra densifier.

Sauf que les citoyens n'ont pas tous le goût des maisons tassées ou les moyens de se les payer. Ils partent alors pour la périphérie, ce qui amplifie le phénomène d'étalement urbain.

La Communauté métropolitaine (Québec, Lévis, MRC) permet aujourd'hui une meilleure planification du territoire qu'à l'époque du premier schéma. 

Le récent débat sur la protection du bassin versant du lac Saint-Charles en montre cependant les limites politiques. 

***

Difficile de s'opposer aux objectifs du nouveau schéma d'aménagement. À moins d'avoir une posture religieuse contre le dézonage de toute terre agricole. Ou d'être contre le principe de la densification.

Mais le nerf de la guerre, c'est la réglementation et le zonage qui suivront, rappelle Jean Guyard, urbaniste à la retraite qui avait présidé à la confection du schéma de 1985.

Quels usages pour l'immeuble au coin de sa rue? Quelle hauteur et combien de logements va-t-on y permettre? C'est là que se produisent les collisions avec les voisins. Au moment où on commence à cibler des terrains et à présenter des projets réels.

***

Depuis quelques années, Québec a beaucoup consulté et a produit des plans d'aménagement très réussis qui intègrent les valeurs de développement durable. 

Je pense aux programmes particuliers d'urbanisme (PPU) et au plan de mobilité durable. 

Encore faut-il les suivre. 

On montre ces jours-ci beaucoup d'empressement à vouloir élargir des autoroutes et creuser un tunnel vers la Rive-Sud. Cela n'est pas dans l'esprit du plan de mobilité durable qu'on s'était donné. 

À quoi bon un beau PPU pour le centre de Sainte-Foy si on y déroge à la première occasion pour permettre un 65 étages? Cela envoie un drôle de message. 

La Ville a intérêt à ce que ça n'arrive pas trop souvent, si elle ne veut pas discréditer ses PPU et semer le doute sur l'utilité des consultations qu'elle mène.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer