Le secret sur l'amphithéâtre

En vertu d'une nouvelle entente, la Ville de... (Le Soleil, Patrice Laroche)

Agrandir

En vertu d'une nouvelle entente, la Ville de Québec devra se contenter de consulter les documents de Québecor sur les états financiers de l'amphithéâtre dans les bureaux de l'entreprise, sur préavis écrit de cinq jours ouvrables.

Le Soleil, Patrice Laroche

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) CHRONIQUE / La Ville de Québec s'est entendue avec Québecor pour relever le niveau de secret sur les opérations financières de l'amphithéâtre.

Une lettre d'entente votée la semaine dernière à l'exécutif renverse les dispositions des contrats signés en 2011.

Ceux-ci prévoyaient que Québecor transmette à la Ville ses prévisions, ses revenus de ventes de billets, ses états financiers intérimaires et son bilan annuel.

Cela devait servir à faire le suivi sur le montant du loyer et les redevances perçues par la Ville.

À la demande de Québecor, la Ville vient d'y renoncer.

Les représentants de la Ville devront se contenter de consulter les documents dans les bureaux de Québecor sur préavis écrit de cinq jours ouvrables. Ils pourront prendre des «notes personnelles», mais pas en tirer de copies.

Les mots «notes personnelles» ne sont pas utilisés ici par hasard. La Loi sur l'accès aux documents publics exclut les «notes personnelles».

L'entente interdit par ailleurs aux employés de la Ville de s'échanger de l'information, à moins que ce soit strictement nécessaire.

La Ville et Québecor disent travailler actuellement à un document comptable qui contiendrait des «résultats sommaires» pouvant être rendu public.

Ça reste à voir.

Dans l'éventualité d'une demande d'accès, Québecor a déjà demandé à la Ville d'invoquer des articles de la Loi pour refuser.

En fait, l'entente indique que la Ville ne pourra rien divulguer sans le consentement de Québecor, le tout à «l'entière discrétion» de l'entreprise.

L'automne dernier, le directeur général d'ExpoCité, Raynald Bernard, avait donné l'assurance que la Loi sur l'accès s'appliquerait aux documents de suivi financier de l'amphithéâtre. Québecor n'a visiblement pas voulu prendre ce risque.

Dans les faits, cela ne change peut-être pas grand-chose.

La Loi permet déjà de soustraire des documents s'ils contiennent des informations de nature concurrentielle.

Celles que veut protéger Québecor étaient probablement déjà couvertes par la Loi.

Ce qui étonne, c'est que l'administration Labeaume accepte de revenir sur les ententes initiales pour relever la cote de sécurité des documents au-delà de ce que prévoit la Loi.

Québecor croit «impératif» pour la compétitivité du Centre Vidéotron que ses activités commerciales soient protégées selon les règles de l'industrie du spectacle, du divertissement et du hockey.

«Toute communication partielle ou totale» pourrait nuire à la compétitivité et créer une «spirale ascendante des coûts», plaide Québecor.

Difficile d'évaluer le risque réel, mais il est vrai que la «culture du secret» est lourde dans le monde du spectacle.

On trouvera des chiffres dans les rapports annuels de la Place des Arts, du Grand Théâtre ou de l'OSQ; des résultats d'assistance de grandes tournées mondiales dans le magazine Rolling Stone.

Mais on ne verra pas le montant de cachets spécifiques ou les bilans financiers d'une activité particulière.

Il tombe aussi sous le sens que Québecor ne souhaite pas faire connaître à l'avance à Evenko ou Spectra ses projections financières de l'année qui vient.

Cela condamne cependant les citoyens de la ville à un acte de foi sur les affaires de l'amphithéâtre. Et les leurs.

C'est d'autant plus agaçant que la Ville n'aura qu'un accès partiel et surveillé aux papiers financiers de Québecor.

Prendre des «notes personnelles» sur un coin de table avec quelqu'un qui regarde par-dessus son épaule n'est pas la condition idéale pour une analyse sereine et sérieuse de documents financiers.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer