La valse des prétextes

Une maquette fournie par la Ville de Québec... (Photothèque Le Soleil)

Agrandir

Une maquette fournie par la Ville de Québec montrant à quoi ressembleraient les rues après l'implantation du service rapide par bus.

Photothèque Le Soleil

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) CHRONIQUE / Dès le premier jour, j'avais perçu que le gouvernement ne serait pas pressé de démarrer le projet de service rapide par bus (SRB).

Le ministre de la Capitale, Sam Hamad, avait beaucoup insisté ce jour-là. Les grands projets de transport «ça prend des années... Dix ou quinze ans, c'est normal». 

Il ne disait pas ça par dépit. Il avait presque l'air de s'en réjouir. Il y avait là un prétexte pour ne pas se presser. 

Prétexte d'autant plus utile aujourd'hui que M. Hamad a été promu au Conseil du trésor. S'il disait oui trop vite, ce serait suspect.

Un an a passé depuis l'annonce du SRB Québec-Lévis, mais rien ne bouge encore. 

Depuis l'automne, la machine est stoppée faute de la subvention (12,5 millions $) qui permettra de passer à l'étape suivante.

Depuis septembre, l'annonce est reportée de mois en mois en multipliant les prétextes, le dernier étant le changement de ministre aux Transports; celui d'avant étant la nécessité de soumettre le SRB à l'analyse des «grands projets», ce qui est plus compliqué que pour les petits.

Officiellement, le discours n'a pas changé. Le gouvernement est favorable à ce «projet prioritaire» qu'il annoncera «en temps et lieu», dit-il.

C'était la ligne de presse mercredi encore au cabinet du nouveau ministre des Transports, Jacques Daoust.

«Ça va venir. Vous allez en entendre parler», avait aussi promis M. Hamad en arrivant au Trésor. 

C'est bien beau, mais les bottines tardent à suivre les babines. 

Des groupes verts ont dénoncé mercredi le manque de volonté politique des élus. C'est de bonne guerre. Surtout qu'ils n'ont pas tort.

Même le maire Labeaume se dit maintenant impatient. C'est possible, mais disons que ça n'avait pas beaucoup paru encore. Quand le maire tient vraiment à quelque chose, on le voit plus combatif et moins poli.

L'automne dernier, pendant que Justin Trudeau promettait d'investir dans les infrastructures de transport collectif, le maire n'a pas jugé utile d'inscrire le SRB dans sa «liste d'épicerie» pour le fédéral.

Ça n'envoie pas un message très fort pour un projet qu'on dit prioritaire.

Le maire de Lévis, Gilles Lehouillier, ne doute pas de la volonté du gouvernement. Il rapporte avoir reçu en janvier une lettre du ministre des Transports réitérant l'appui au projet.

M. Lehouillier rappelle qu'après l'annonce du projet SRB, les villes ont eu besoin de quelques mois pour préparer la demande d'aide au gouvernement. On ne peut le blâmer pour ce premier délai. C'est ensuite que les choses se sont compliquées.

Un scénario plausible est que le gouvernement profite de son budget du 17 mars prochain pour confirmer le financement du bureau de projet du SRB.

À moins qu'il préfère attendre celui du fédéral, cinq jours plus tard. 

Il est question que le fédéral augmente sa participation dans les projets d'infrastructures. Le Québec y a peut-être vu une possibilité de réduire d'autant sa contribution au SRB. Cela ferait une autre bonne raison pour ne pas être trop pressé d'agir.

Celui qui a été le porteur du dossier de mobilité durable et des projets de tramway, puis de SRB pour la ville de Québec, M.Liguori Hinse, vient de partir discrètement à la retraite.

Malgré les revers, voltes-faces et retards du projet, je n'ai jamais senti que sa passion avait faibli, au contraire.

Il restera d'ailleurs associé au projet SRB comme expert-conseil au futur comité directeur. 

N'empêche que la Ville vient de perdre un rêveur. Un rêveur pragmatique et résilient. Probablement la seule façon de ne pas succomber à l'exaspération.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer