La vie après les parcomètres

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Il y a bien quelques locaux vacants là où il y avait le dépanneur et le Jardin Mobile; ici et là, des cases de stationnement libres devant des commerces.

Mais pas d'hécatombe ni d'odeur de fin du monde.

L'avenue Maguire traverse peut-être une période difficile, mais j'ai vu des rues commerciales autrement plus mal en point.

On parle ici de cinq ou six fermetures en un an pour une centaine d'adresses commerciales et bureaux professionnels.

Rien pour paniquer.

On ne peut cependant nier que les parcomètres ont freiné l'activité commerciale sur Maguire.

Les témoignages de commerçants concordent : les chiffres d'affaires sont en baisse.

La propriétaire de la pharmacie du Beaubourg, Sylvie Champagne, parle d'une chute de 20 % depuis un an. Sa clientèle âgée s'accommode mal des parcomètres, constate-t-elle.

Malgré la rumeur, Mme Champagne ne «pense pas partir à court terme» et va renouveler son bail. Il faudra cependant régler «l'irritant» et offrir du stationnement gratuit les 30 premières minutes.

Le conseiller du quartier, Paul Shoiry, pointe aussi vers les parcomètres.

«C'est vraiment ça», croit-il. Rien d'autre n'a changé qui pourrait expliquer la baisse des affaires.

L'explication me semble un peu courte. La vitalité d'une artère commerciale ne dépend pas seulement du stationnement.

Elle tient aussi à la démographie du voisinage.

Le quartier de Maguire est moins dense et plus âgé qu'ailleurs au centre-ville.

Des citoyens en perte de mobilité sortiront moins et prendront davantage l'auto, peut-être vers des centres commerciaux voisins ou le Jules-Dallaire où le stationnement sera gratuit.

Les rues commerciales sont aussi sensibles aux effets de la mode et du marketing, note l'architecte et professeur Érick Rivard. À une époque, c'était Cartier. Aujourd'hui, la 3e Avenue dans Limoilou et la basse-ville.

La vitalité dépend aussi de la pertinence de l'offre commerciale et de la diversité des usages.

Pour garder une rue animée du matin au soir, il faut des résidents, des lieux de travail, des commerces et services, des espaces de détente et du divertissement.

***

Il n'y a pas de recette commerciale unique, mais une étude de la Fondation Rue principale (2004) note des tendances.

J'ai retenu que deux des commerces les plus fréquents sur les rues dynamiques sont les pubs et bistros (22 %) et les dépanneurs (13 %). Tous deux sont absents de l'avenue Maguire, qui est ainsi privée d'une clientèle plus jeune et plus animée.

Dans un contexte de forte concurrence, Sillery n'a peut-être plus les moyens de lever le nez dessus.

***

La Société de développement commercial de Maguire veut réfléchir à l'avenir de la rue au-delà du seul enjeu des parcomètres, explique son vice-président, Bernhardt Beaudry. Bonne idée.

J'ai le goût d'y ajouter quelques suggestions.

Détourner la navette de la promenade Samuel-De Champlain vers la Grande Allée pour aller cueillir à l'heure du midi les milliers d'employés des bureaux d'assurance, cabinets d'avocats, services financiers, Régie d'assurance maladie, etc., qui sortent dîner.

Attirer davantage de bureaux. Le stationnement de surface voisin de la bibliothèque et le Beaubourg pourraient y contribuer.

Plus de travailleurs sur la rue, c'est autant de clients qui ne cherchent pas de stationnement pour les boutiques, services et restos.

Poursuivre une densification raisonnable du voisinage. Le sujet est délicat, car il soulève un enjeu de qualité de vie à préserver.

Mais la qualité de vie d'un quartier dépend aussi de la vitalité de son artère commerciale. Il faut pouvoir lui en donner les moyens.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer