Les faits divers express

Ancien prof coupable de contacts sexuels sur un ado (Infographie Le Soleil)

Agrandir

Infographie Le Soleil

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Le Soleil

Ancien prof coupable de contacts sexuels sur un ado

Un enseignant retraité de l'Externat Saint-Jean-Eudes de Québec a reconnu avoir eu des contacts sexuels durant deux ans avec un adolescent qu'il aidait pour ses travaux scolaires.

Alain Lapointe, 66 ans, retraité de l'enseignement depuis 2008, s'est fait arrêter en décembre 2016 aux douanes de l'aéroport Pierre-Elliot-Trudeau. En fouillant la caméra de Lapointe, les agents ont trouvé des images d'un adolescent nu.

Alain Lapointe a rapidement avoué qu'il fréquentait le jeune homme de 15 ans. Une amie lui avait demandé d'aider l'adolescent pour ses travaux scolaires. Il l'avait aussi embauché comme concierge.

Le sexagénaire et l'adolescent se voyaient au moins tous les mois. Les attouchements ont cédé leur place à des gestes de masturbation. Lapointe a aussi demandé à l'adolescent de le pénétrer. 

De nombreux ébats ont été filmés par l'ancien enseignant. Lapointe a ainsi plaidé coupable à une accusation de possession de pornographie juvénile en plus des accusations de contact sexuel et d'incitation à des contacts sexuels.

L'ancien enseignant a aussi reconnu sa culpabilité à deux chefs d'attentat à la pudeur. Alors qu'il était animateur pour un club 4H en 1968, à l'âge de 18 ans, Lapointe a caressé un jeune campeur de 11 ans.

Six ans plus tard, maintenant directeur d'un camp d'été, Lapointe a fait des attouchements à un jeune âgé d'environ 10 ans.

Alain Lapointe est déjà suivi par un sexologue. Il se prêtera à une évaluation formelle avant de recevoir sa sentence, plus tard cet hiver.  Isabelle Mathieu

***

Piétonne happée par une voiture dans Sainte-Foy

Une collision entre une voiture et un piéton a fait une blessée grave mercredi dans le secteur de Sainte-Foy. L'impact est survenu sur la rue Bernardin Morin, qui sépare Place Sainte-Foy et Place de la Cité.

L'accident s'est produit vers 10h50 alors qu'une femme âgée de 84 ans circulait à pied sur Bernardin Morin. Une voiture circulant dans la même direction qu'elle, soit en direction sud, a empiété sur le trottoir avant de faucher la piétonne. La voiture a ensuite poursuivi sa route avant de s'immobiliser de l'autre côté de l'intersection avec le boulevard Laurier.

La victime, consciente au moment de l'arrivée des ambulanciers, a subi des blessures importantes à la tête, mais on ne craint pas pour sa vie, confirme le Service de police de la Ville de Québec (SPVQ). 

La thèse de l'acte criminel est actuellement écartée, précise Étienne Doyon, porte-parole du SPVQ. Un malaise de la part de la conductrice de l'automobile, âgée de 60 ans, est l'hypothèse la plus plausible, selon la police de Québec. La conductrice et sa passagère ont toutes deux étés transportées à l'hôpital à la suite de l'accident pour y être évaluées.

La circulation automobile a été perturbée pendant plus d'une heure sur le boulevard Laurier mercredi midi.  Camille B. Vincent 




publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer