Groupe Capitales Médias se distingue sur la scène locale

La journaliste Mélanie Noël... (Le Soleil, Yan Doublet)

Agrandir

La journaliste Mélanie Noël

Le Soleil, Yan Doublet

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Le Groupe Capitales Médias s'est démarqué sur son terrain, l'information locale, lors du congrès annuel de la Fédération professionnelle des journalistes du Québec, tenu cette fin de semaine au Château Frontenac. La journaliste Mélanie Noël, du quotidien La Tribune, a remporté le prix Judith-Jasmin dans la catégorie Médias locaux et régionaux.

L'ancienne comptable devenue journaliste a remporté le premier prix grâce à un reportage dénonçant des agressions sexuelles entre résidents d'un centre d'hébergement et de soins de longue durée (CHSLD), à Sherbrooke.

Dans son article paru le 15 août, Mme Noël rapportait qu'au moins deux résidents s'étaient adonnés à des attouchements sur des résidentes. Témoins de situations semblables «depuis des années», ce sont finalement des employés du CHSLD - le pavillon Argyll - qui ont décidé de prendre la parole au nom des victimes. Ces révélations ont forcé des réactions jusqu'à l'Assemblée nationale et poussé d'autres victimes à dénoncer.

«C'est un honneur, mais c'est aussi la preuve que les médias régionaux ont leur place sur la voie de l'information. On a notre utilité pour rapporter l'information et dénoncer, au nom de ceux qui n'ont pas la parole, ces situations inacceptables», a commenté Mme Noël après avoir remporté son prix. «J'ai pris ça à coeur, c'est vraiment une partie de la population qui est vulnérable», a ajouté la journaliste de 39 ans.

Maurice Cloutier, rédacteur en chef de La Tribune, a avancé samedi que, «de mémoire», il s'agit d'un premier prix Judith-Jasmin pour le quotidien. «Je suis très fier pour Mélanie. Elle s'est investie pendant des heures», a-t-il lancé, triomphal. «J'étais bouleversé. Des personnes qui se font abuser par un voisin de chambre alors qu'elles sont en fin de vie...», s'est-il ensuite rappelé.

D'autres artisans du Groupe Capitales Médias (GCM) étaient en nomination lors du congrès. À noter tout d'abord que la journaliste Justine Mercier, du journal Le Droit, était aussi finaliste dans la catégorie Médias locaux et régionaux. La chroniqueuse Mylène Moisan (Le Soleil) et le journaliste Michel Laliberté (La Voix de l'Est) étaient tous deux nommés dans la catégorie Opinion.

Le prix Judith-Jasmin hommage a été remis à Madeleine Poulin, ancienne animatrice et correspondante à l'étranger à Radio-Canada.

Du côté des prix Antoine-Désilets, réservés aux photographes de presse, ils ont tous été raflés par La Presse. Le GCM comptait cinq nominations, dont quatre du Soleil.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer