Le pape fait l'éloge de la liberté religieuse

Le pape François était à Philadelphie samedi.... (VINCENZO PINTO)

Agrandir

Le pape François était à Philadelphie samedi.

VINCENZO PINTO

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
PHILADELPHIE

Le pape François a exalté samedi les idéaux de liberté de l'Amérique, particulièrement la liberté religieuse, sur «le lieu de naissance des États-Unis», à Philadelphie, et appelé au respect de la diversité culturelle héritée de l'immigration.

«La Déclaration d'Indépendance a affirmé que tous les hommes et toutes les femmes sont créés égaux, qu'ils sont dotés par leur créateur de certains droits inaliénables, et que les gouvernements existent pour défendre ces droits. Ces paroles vibrantes continuent de nous inspirer», a souligné le pape devant des milliers de membres de communautés immigrées du monde entier, dont beaucoup d'Hispaniques.

Ils l'avaient attendu depuis des heures avec des chants et des danses de tous les continents, se lançant même dans un tango argentin.

François a salué la mémoire des Quakers qui ont fondé Philadelphie, «inspirés par un profond sens évangélique de la dignité de chaque personne».

Le sens élevé de la liberté a conduit aux «grandes luttes qui ont conduit à l'abolition de l'esclavage, l'extension du droit de vote, la croissance du mouvement des travailleurs, et l'effort progressif pour éliminer toute forme de racisme et de discrimination dirigés contre les vagues successives de nouveaux Américains», a salué François.

Richesse et diversité

Il a aussi rendu hommage à la richesse de la diversité religieuse américaine: «Nos diverses traditions religieuses nous rappellent la dimension transcendante de l'existence humaine et notre irréductible liberté face à toute prétention de pouvoir absolu».

Au siècle dernier, a-t-il mis en garde, «des systèmes qui prétendaient bâtir l'un ou l'autre paradis terrestre ont perpétré des atrocités».

Aujourd'hui, «diverses formes de tyrannie moderne cherchent à supprimer la liberté religieuse, ou bien cherchent à la réduire à une sous-culture sans droit d'expression dans la sphère publique, ou encore cherchent à utiliser la religion comme prétexte à la haine», a-t-il poursuivi.

Le pape argentin s'est adressé aux nombreux représentants de son continent qui étaient présents (40 % des catholiques américains sont hispaniques) : «Beaucoup d'entre vous ont immigré en payant personnellement le prix fort, mais dans l'espoir de construire une nouvelle vie. Ne soyez pas découragés par les défis et les difficultés que vous affrontez, quels qu'ils soient».

«Vous ne devriez pas avoir honte de vos traditions», a encore dit le pape.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer