AirAsia: des corps et des débris retrouvés

Six corps gonflés et des débris aperçus, flottant sur les eaux indonésiennes,... (Photo Tatan Syuflana, AP)

Agrandir

Photo Tatan Syuflana, AP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Agence France-Presse
PANGKALAN BUN

Six corps gonflés et des débris aperçus, flottant sur les eaux indonésiennes, mardi, ont péniblement mis fin au mystère entourant le vol 8501 d'AirAsia, qui a sombré dans la mer de Java avec 162 personnes à bord il y a deux jours.

Les premières informations sur la découverte de débris... (Photo Dewi Nurcahyani, AP) - image 1.0

Agrandir

Les premières informations sur la découverte de débris a ruiné les minces espoirs des proches de retrouver des survivants.

Photo Dewi Nurcahyani, AP

Les équipes de secours ont découvert les corps à environ 160 kilomètres de la rive et à dix kilomètres des dernières coordonnées connues de l'appareil. L'avion était disparu après avoir rencontré des nuages de tempête, dimanche, alors qu'il effectuait une liaison entre Surabaya, en Indonésie, et Singapour.

Les six corps, enflés mais intacts, ont été amenés vers un bateau indonésien. Ils ne portaient pas de vestes de flottaison.

Plus tôt, des pièces de débris rouges, blanches et noires ont été repérées dans la mer de Java, à proximité de l'île de Borneo. Les avions d'AirAsia sont rouges et blancs.

Une veste de sauvetage, une porte de sortie d'urgence et un réservoir d'oxygène, notamment, ont été repêchés. Une valise bleue en plastique intacte a aussi été découverte.

Le commandant de l'armée de l'air de Surabaya, Sigit Setiayanta, a indiqué qu'il avait aperçu d'autres débris sous l'eau.

Sur Twitter, le directeur général d'AirAsia, Tony Fernandes, a écrit: «Mon coeur est rempli de tristesse pour toutes les familles impliquées dans (le vol) QZ 8501. Au nom d'AirAsia, mes condoléances à tous. Les mots ne peuvent illustrer à quel point je suis désolé».

À l'aéroport de Surabaya, où les familles des victimes étaient réunies depuis la disparition de l'appareil, des cris et des pleurs ont retenti lorsque les images ont commencé à défiler à la télévision locale.

Malgré les nouvelles tragiques, Ifan Joko espère toujours que son frère et sa famille sont encore vivants.

«Je sais que l'avion s'est écrasé. Mais je ne peux pas croire que mon frère et sa famille sont morts. Nous prions encore pour qu'ils soient vivants», a-t-il confié, en essuyant ses larmes.

Plusieurs pays participent aux recherches de l'appareil, dont la Malaisie, l'Australie et la Thaïlande.

Les États-Unis et la Chine ont envoyé des navires qui sont en route vers la mer de Java.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer