Le doré bleu existe!

(Québec) Jusqu'à maintenant, un pêcheur qui annonçait la capture d'un doré de couleur bleue s'exposait généralement aux sourires condescendants que l'on réserve à ceux qui beurrent un peu trop épais. «Ah oui? Bleu, vraiment? T'as mis combien de couches, baquet?» Mais les travaux d'un jeune biologiste de l'Université de Montréal (UdM) devraient mettre un terme aux railleries, a appris Le Soleil : non seulement le doré bleu existe, mais on pourrait bien avoir élucidé le mystère de ses origines.

Historiquement, le nom «doré bleu» désignait ce qu'on croyait être une sous-espèce du doré jaune ? l'espèce la plus commune et la plus pêchée ? qui vivait dans les lacs Érié et Ontario. Cette variété a cependant été exterminée dans les années 50 par la surpêche et l'introduction de nouvelles espèces dans les Grands Lacs. Depuis, des pêcheurs rapportent régulièrement d'étranges cas de dorés dont le coloris bleuté déteint sur leurs planches à fileter.

On les considérait en général comme un polymorphisme du doré jaune, un peu comme la couleur des yeux chez l'être humain, et non comme des spécimens du doré bleu disparu. Mais Martin Laporte, qui déposera bientôt sa thèse de maîtrise en biologie à l'UdM, vient de jeter un éclairage nouveau sur cette énigme.

Son analyse génétique de 35 dorés jaunes et bleus provenant de quatre lacs de l'ouest du Québec révèle en effet que les bleus d'un lac donné sont beaucoup plus apparentés entre eux qu'aux jaunes du même lac, ce qui signifie qu'ils se reproduisent exclusivement ou très principalement entre eux. «Il n'est pas impossible qu'il y ait des cas d'hybridation, mais nous n'en avons trouvé aucun dans notre échantillon», a précisé M. Laporte lors d'un entretien téléphonique.

Plus intrigant encore, l'ADN de ces poissons a aussi révélé qu'ils sont plus proches des dorés jaunes de leur lac que des bleus vivant dans les autres lacs, ce qui indiquerait que plusieurs souches de dorés bleus sont apparues indépendamment les unes des autres. «Il y a 12 000 ans, le Québec était couvert de glaciers, rappelle M. Laporte. Quand les glaces se sont retirées, elles ont laissé un nouvel environnement à coloniser, ce que le doré jaune a fait. (Mais comme) il est très peu probable que des organismes très semblables apparaissent par hasard à deux endroits différents, il faut vraiment que ces lacs aient eu une caractéristique commune qui a mené à l'apparition des dorés bleus (en plusieurs endroits simultanément).»

Cette caractéristique, avance le biologiste, pourrait bien être la profondeur des étendues d'eau, car on sait que le doré bleu des Grands Lacs affectionnait des eaux plus profondes que son cousin jaune. Sa couleur servirait alors à le cacher de ses prédateurs comme de ses proies, puisque le bleu se voit moins bien que le jaune en profondeur.

Selon un article paru en mai dans Environmental Biology of Fishes, c'est une protéine nommée sandercyanine, contenue dans la muqueuse, qui lui donne cette teinte particulière, car sa peau elle-même ? à part sur les nageoires ? est plutôt blanche. C'est ce qui explique pourquoi il tache les planches à découper.

«Avant que Martin ne commence sa maîtrise, on n'avait aucune idée d'où provenait le doré bleu, commente Bernard Angers, professeur de biologie à l'UdM et directeur de thèse de M. Laporte. (...) Ce qu'on a maintenant comme scénario évolutif, c'est qu'il y a un début de spéciation (naissance d'une nouvelle espèce, NDLR), où le doré bleu est apparu de façon indépendante dans plusieurs lacs. L'avenir dira si ces branches évolueront en plusieurs nouvelles espèces, une seule ou aucune.»

Les amateurs de pêche risquent toutefois d'être un peu déçus par sa taille, en moyenne légèrement plus petite que celle de son cousin. Et pour ce qui est de sa chair, M. Laporte avoue ne l'avoir pas encore goûtée...

Les pêcheurs qui souhaitent participer à l'étude sur le doré bleu peuvent se rendre à l'adresse www.bio.umontreal.ca/profs/Angers.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer