L'appel de la montagne

Marie-Josée Nantel
Le Soleil

(Québec) Cet été, au mont Sainte-Anne, les amateurs de plein air entendront non seulement des «pit-pit», mais aussi des «wouf-wouf»! Jusqu'au 13 octobre, un village canin unique au Canada revient pour une troisième année, en plus d'une foule d'activités estivales.

Alors que les enfants se raviront de pouvoir caresser 68 huskies et malamutes, les adultes s'instruiront, par exemple, sur l'origine des yeux vairons de ces bêtes. En présence de deux guides de traîneau à chiens de l'entreprise Les sentiers nordiques, les randonneurs pourront se reposer au sommet, en regardant une vidéo qui explique le fonctionnement d'une meute.

Tous les jours, de 10h à 16h, gratuit.

Pumptrackez-vous?

Unique au Québec, une activité de pumptrack a été inaugurée cet été. Il s'agit d'une piste de vélo sur le plat, modelée de petites bosses et de virages inclinés, qui permet aux cyclistes de prendre de la vitesse sans pédaler.

Avant d'attaquer la montagne, «ça réchauffe très bien les cuisses», souligne Samantha McKinley, chef des communications au Mont-Sainte-Anne. «En fin de journée, c'est aussi un nanan sympathique pour les gens qui aiment le free ride», ajoute-t-elle.

Il ne suffit que d'un vélo et du laissez-passer général de la montagne, qui coûte 3,54 $ pour un adulte et 1,77 $ pour les moins de 18 ans. Pour les autres sentiers de vélo (cross-country, descente, North Shore et 4-cross), il faut prévoir un coût supplémentaire. Navette disponible le samedi.

À vos marques, prêt, campez!

Une autre nouveauté cette année réinvente le camping de luxe : le prêt-à-camper. À Saint-Ferréol-les-Neiges, le camping du mont Sainte-Anne a planté deux tentes-caravanes tout équipées. Idéales pour quatre personnes, elles peuvent en accueillir jusqu'à six.

Un sac de couchage et le tour est joué pour fuir la réalité citadine en toute simplicité. Le tarif est de 85 $ par nuit, par tente.

Ne rentrez pas vos blancs moutons : affrontez-les!

Tant qu'à se faire mouiller par la pluie, pourquoi ne pas opter pour un peu de canyoning? Au lieu de chuter dans la déprime, sautez plutôt dans la chute Jean-Larose. Descendre sur corde des cascades, dont la plus grande culmine à 41 mètres, comblera d'émotions fortes même le plus blasé des ados. Tout l'équipement est fourni et aucune expérience n'est requise.

L'excursion dure quatre heures et coûte 89 $ par adulte et 64 $ par étudiant. Il faut toutefois être âgé au minimum de 14 ans, à moins d'une autorisation des parents.

Méli-mélo

Pour ceux qui n'auraient pas encore trouvé leur bonheur après ces quelques lignes, le mont Sainte-Anne met aussi à la disposition des naturistes une tour d'observation à 800 mètres d'altitude, une activité de parapente et une douzaine de sentiers, de facile à très difficile. Sur le chemin, les ornithologues seront aux oiseaux en admirant aussi bien des faucons que des colibris.

Alors pour en savoir plus sur les «pit-pit» et «wouf-wouf», vous n'avez qu'à faire clic! au www.mont-saint-anne.com!

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer