Fin prête pour le retour en classe

La jeune Méliane Gravel, six ans, a très... (Photo Le Quotidien, Michel Tremblay)

Agrandir

La jeune Méliane Gravel, six ans, a très hâte à la rentrée des classes, qui se déroule mardi.

Photo Le Quotidien, Michel Tremblay

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

La rentrée scolaire approche à grands pas, et la jeune Méliane Gravel est fin prête à entamer cette nouvelle année. La fillette de six ans, qui commence la première année mardi, n'est pas du tout stressée. En fait, elle a surtout très hâte.

« Je ne suis pas nerveuse, parce qu'en plus, je connais tous mes amis! Et je ne les ai pas vus de l'été, alors j'ai vraiment hâte de les revoir! », raconte Méliane.

En plus de ses amis, la jeune fille avoue qu'elle attend avec impatience d'apprendre les mathématiques. Elle explique qu'elle fait déjà des additions et des soustractions chez elle. C'est sa mère qui les corrige. « Quand je fais des mathématiques, c'est comme des jeux. Ce n'est pas un travail pour moi. J'aime vraiment faire des soustractions. C'est ce que j'aime le plus », ajoute-t-elle.

Si elle sait déjà faire des additions et des soustractions, que va-t-elle faire lorsque son enseignante va lui montrer cette année? « Je vais trouver ça facile, j'imagine! Je crois que je vais encore finir la première lorsqu'on fait des exercices », répond Méliane simplement.

Méliane dit avoir hâte d'être capable de lire plus facilement également, parce que de cette façon, elle va pouvoir lire des livres à son petit frère lorsqu'arrive l'heure du dodo. Pour le moment, lorsque sa mère lui demande de raconter des histoires, elle doit utiliser son imagination.

Toutes les fournitures scolaires de Méliane sont achetées. Toute fière, elle raconte qu'elle les a presque toutes choisies et qu'elle compte bien, cette année, ne pas les perdre. C'est qu'en maternelle, elle avait dû emprunter de la colle ou des ciseaux à ses amis après les avoir égarés lors d'un projet de groupe.

Elle connaît déjà son enseignante, madame Lise : « J'ai déjà fait une sortie avec mon professeur, et Mme Lise était là aussi. Elle est très gentille! » D'ailleurs, Méliane a bien hâte aux sorties, car, selon elle, ils vont parfois manger de la crème molle ou prendre l'autobus pour aller au musée.

Malgré tout, la petite s'attend à avoir beaucoup de travail pendant sa première année. Sauf que ça ne lui fait pas peur.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer