• Le Quotidien > 
  • Zone 
  • > La «p'tite dernière» connaît une poussée de croissance 

La «p'tite dernière» connaît une poussée de croissance

La microbrasserie Riverbend a voulu se démarquer en... (Archives Le Quotidien, Mariane L. St-Gelais)

Agrandir

La microbrasserie Riverbend a voulu se démarquer en se spécialisant dans le contenant en canette, avec une bière de type anglaise.

Archives Le Quotidien, Mariane L. St-Gelais

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Moins de sept mois après le début de ses opérations, la microbrasserie industrielle Riverbend est bien en avance sur son plan d'affaires, si bien que ses propriétaires caressent déjà un projet d'agrandissement qui devrait se concrétiser dès 2016.

La «p'tite dernière» dans le paysage des microbrasseries a ouvert ses portes le 10 décembre et a rapidement su tirer son épingle du jeu. «On a un an, un an et demi, d'avance sur notre plan d'affaires, fait valoir Sébastien Morasse, brasseur et copropriétaire. Après six mois, notre chiffre d'affaires était de 90 000$. On a vraiment eu tout un accueil ici à Alma, puis notre expansion à Québec et à Montréal s'est très bien passée. Les gens apprécient l'image et la qualité de notre bière.»

«On regarde pour un plan d'agrandissement et d'expansion, poursuit Jean-Philippe Morasse, responsable des opérations et copropriétaire. On est à pleine production depuis février, ce qu'on avait prévu dans un an. On a l'espace pour agrandir.»

L'équipe de Riverbend attribue ce succès à sa stratégie de marketing. «Notre force, c'est notre marketing direct. On fait nous-mêmes la sollicitation, on va rencontrer les détaillants. Nous avons aussi favorisé les points de vente motivés par nos produits, un par un. On est à Gatineau, à Amos et à Sept-Îles aussi, par exemple», met en relief Olivier Spénard, responsable des communications et du marketing.

La microbrasserie almatoise a voulu se démarquer en se spécialisant dans le contenant en canette, avec une bière de type anglaise.

Riverbend tient une dizaine de produits, dont deux régulières et huit saisonnières, qui peuvent être achetées dans différents points de vente et à la microbrasserie.

Trop de microbrasseries?

Les propriétaires de la microbrasserie Riverbent tiennent à réfuter l'énoncé selon lequel le paysage des microbrasseries est saturé dans la région et au Québec.

Ils avancent même qu'un plus grand nombre de microbrasseries serait bénéfique pour le Saguenay-Lac-Saint-Jean.

«Il n'y pas trop de microbrasseries. En fait, il reste beaucoup de place. En fait, plus il y a de microbrasseries, mieux c'est, car ça construit un pôle touristique. La région devient une route des bières, à l'image de la Route des vins en Estrie», souligne Olivier Spénard.

Sébastien Morasse, copropriétaire et brasseur, Audrey Girard, responsable... (Archives Le Quotidien, Mariane L. St-Gelais) - image 2.0

Agrandir

Sébastien Morasse, copropriétaire et brasseur, Audrey Girard, responsable de la boutique, Valérie Aubut, coordonnatrice des Fêtes du 150e anniversaire d'Alma, Jean-Philippe Morasse, copropriétaire et responsable des opérations, et Olivier Spénard, responsable du marketing et des communications, ont annoncé en février la création d'une bière pour souligner les 150 ans d'Alma.

Archives Le Quotidien, Mariane L. St-Gelais

La microbrasserie Riverbend a voulu se démarquer en... (Archives Le Quotidien, Mariane L. St-Gelais) - image 2.1

Agrandir

La microbrasserie Riverbend a voulu se démarquer en se spécialisant dans le contenant en canette, avec une bière de type anglaise.

Archives Le Quotidien, Mariane L. St-Gelais

L'origine du nom Riverbend

Le nom de la microbrasserie fait référence au quartier Riverbend d'Alma, qui avait été mis sur pied par la Pice Brothers afin d'y loger les cadres anglophones de l'entreprise. Dans les années 1920, cet exemple parfait d'une ville de compagnie était la plus petite ville d'Amérique du Nord. L'identité et l'image de marque de la microbrasserie rejoignent en plusieurs points ce nom, puisque l'entreprise almatoise utilise des techniques brassicoles ancestrales d'origine anglaise, en plus d'être une microbrasserie de type industrielle.

Quelques distinctions

• Médaille d'argent au Grand Prix canadien dans la catégorie Dry stout

• 1er prix dans la catégorie bioalimentaire au Défi OSEntreprendre

Partenariats et initiatives

• Brasserie officielle des Fêtes du 150e anniversaire d'Alma. La bière blanche au miel et à l'orange sera lancée le 28 juillet au Festival des bières d'Alma et sera en vente à l'automne.

• Bière exclusive pour le 40e anniversaire de Béton préfabriqué du Lac (BPDL)

Quelques événements de l'été

• Festival des bières du monde de Saguenay, du 21 au 24 juillet

• Festival des bières d'Alma, du 28 au 30 juillet

• Festival des brasseurs de Dolbeau-Mistassini, 26 et 27 août

• Bières et saveurs de Chambly, 2 au 5 septembre

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer