Tout en saveurs

Un touriste ne peut pas rentrer chez lui sans avoir dégusté la soupe aux... (Photo courtoisie, Steeve Tremblay)

Agrandir

Photo courtoisie, Steeve Tremblay

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Isabelle Tremblay
Le Quotidien

Un touriste ne peut pas rentrer chez lui sans avoir dégusté la soupe aux gourganes, la vraie tourtière du Lac-Saint-Jean et la succulente tarte aux bleuets.

Un touriste ne peut pas rentrer chez lui... (Photo courtoisie, Sylvain Dufour) - image 1.0

Agrandir

Photo courtoisie, Sylvain Dufour

Un touriste ne peut pas rentrer chez lui... (Photo courtoisie) - image 1.1

Agrandir

Photo courtoisie

La plupart des Saguenéens et Jeannois ne tarissent pas d'éloges envers ce met régional par excellence. Ils ont tous leur recette secrète qui font de leur tourtière la meilleure en ville. Et ne la comparez surtout pas au pâté à la viande. Au Saguenay-Lac-Saint-Jean, c'est un sport national!

En faisant le tour du lac, l'emblématique bleuet demeure le porte-étendard de la cuisine. Les gens à la dent sucrée doivent absolument passer faire leur tour à la Chocolaterie des Pères-Trappistes pour déguster le fameux chocolat aux bleuets. Outre «la perle bleue», des cultivateurs ont ajouté d'autres cordes à leur arc en récoltant la canneberge ou la camerise.

Zone boréale

Au Saguenay-Lac-Saint-Jean, les produits du terroir sont regroupés sous l'appellation «La Zone boréale» depuis cet hiver. Cette initiative vise à mettre en valeur le volet agroalimentaire spécifique et particulier à cette région. Une dizaine d'ambassadeurs de saveurs (restaurateurs) se sont joints au projet et servent des repas cuisinés avec des produits spécifiques à la région.

Pour les mordus de bonnes bouffes, les endroits à découvrir sont les suivants :

• L'Auberge Des Berges de Saint-Félicien offre une excellente table et une vue imprenable sur la rivière Ashuapmushuan

• À Val-Jalbert, le restaurant du Moulin propose une carte de découvertes gourmandes et met en vedette les produits du terroir

• L'Auberge Villa Pachon de Jonquière se distingue par son cassoulet et sa grande table

• Le Bergerac de Jonquière est synonyme de gastronomie et de fine cuisine

• Le Merlin de Chicoutimi propose une aventure gastronomique et mise sur la cuisine du terroir

• L'Auberge des 21 de La Baie occupe une place de choix parmi les relais gourmands du Québec

La bière

La «vibe» des microbrasseries est loin de vouloir s'estomper. La région «de la grosse bière» est celle qui compte le plus de microbrasseries par habitant. On en dénombre une dizaine. Quant à elle, la route des bières propose la découverte de six microbrasseries.

Le vin

Cette région nordique compte trois producteurs de vins, soit Miel Des Ruisseaux avec ses hydromels, le Vignoble le Couchepagagne de Métabetchouan-Lac-à-la-Croix qui produit un vin de vendanges tardives, un blanc, un rosé et un rouge selon les saisons ainsi que le Domaine du Cageot, à Jonquière, qui vaut le détour. La visite organisée vous fera découvrir ses vins rouge et blanc ainsi que des mélanges d'autres fruits tels la framboise, le bleuet et le cassis.

Les fromages

Le pays des bleuets est choyé en matière de fromage. Du couic couic aux fromages fins, industrielles ou artisanales, les fromageries offrent un vaste choix de produits et elles donnent une couleur propre à la région. Fondée en 1890, l'incontournable Fromagerie Perron de Saint-Prime est la pionnière de toutes et a créé un musée du fromage. Pour y trouver son compte, la Route des fromages propose plusieurs arrêts.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer