Arbres à chat: à la rescousse d'un ami

Cet arbre à chat est environ la dixième... (Photo Le Progrès-Dimanche, Mélissa Viau)

Agrandir

Cet arbre à chat est environ la dixième création de Kevin Dumont.

Photo Le Progrès-Dimanche, Mélissa Viau

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Mélissa Viau
Le Quotidien

CHRONIQUE / Kevin Dumont n'a pas de chat. En fait, il est allergique aux félins. Tout ça ne l'a pas empêché de venir en aide à son ami qui avait du mal à gérer ses quatre chats.

Voici le premier plan d'arbre à chats dessiné... (Photo Le Progrès-Dimanche, Mélissa Viau) - image 1.0

Agrandir

Voici le premier plan d'arbre à chats dessiné par Kevin Dumont.

Photo Le Progrès-Dimanche, Mélissa Viau

Tout a commencé quand un ami a demandé... (Photo Le Progrès-Dimanche, Mélissa Viau) - image 1.1

Agrandir

Tout a commencé quand un ami a demandé à Kevin Dumont de fabriquer un arbre afin de mieux gérer ses quatre chats.

Photo Le Progrès-Dimanche, Mélissa Viau

« Tout a commencé quand un de mes amis m'a parlé que ses quatre chats brisaient tous ses meubles en faisant leurs griffes dessus. Il m'a demandé de l'aide pour fabriquer un arbre à chat », explique Kevin. Le jeune homme de 20 ans, qui a l'habitude de bricoler dans le garage, a gribouillé un plan en écoutant les demandes de son ami et en mesurant l'endroit où il voulait placer l'arbre. Installé dans le petit atelier familial destiné à l'ébénisterie, au bout de quelques heures, Kevin livrait son premier arbre. « À l'aide d'herbe à chat légèrement saupoudré sur les tapis des plateaux, les chats ont automatiquement adopté l'endroit », précise Kevin. Le problème des meubles grafignés est chose du passé. 

Son idée a fait boule de neige. Depuis le mois de novembre, le jeune homme de Jonquière a fabriqué une dizaine d'arbres à chat. Il trouve ses clients via les différents groupes de vente dénichés sur Facebook. « Ce que j'aime, c'est de personnaliser les arbres selon les demandes des clients. Je les fais sur mesure. Beaucoup me montrent des photos qu'ils ont trouvées sur Internet », remarque Kevin. Les prix varient entre 60 $ et 150 $, en fonction de la grosseur, et il offre le service de livraison. Les clients peuvent même choisir leur couleur de tapis pour l'agencer à leur décoration. Pour installer l'arbre à chat dans un coin stratégique et susciter l'intérêt du chat, il faut cibler un endroit où le chat a une vue d'ensemble de la maison plutôt qu'un racoin. Vous pouvez aussi vous fier aux endroits déjà prisés par votre animal. Évidemment, comme le chat aime être en hauteur, pour l'attirer, l'arbre doit être l'objet le plus haut de la maison.

Âme d'entrepreneur

Depuis qu'il est tout petit, Kevin a toujours aimé travailler avec son père dans le garage. « Mon père achète des outils, j'en achète aussi, et on s'équipe comme ça tranquillement », poursuit-il. En plus de sa petite entreprise d'arbres à chat, Kevin offre aussi ses services de DJ pour des événements de toutes sortes. De plus, une entreprise lui a offert des palettes. Depuis ce temps, Kevin mijote de nouvelles idées très tendance. « Je voudrais éventuellement transformer ces palettes en objets de décoration », conclut Kevin. Pour lui, la plateforme Facebook est devenue la meilleure façon de vendre ses produits. 

Pour toute information, contactez Kevin Dumont sur son courriel kevindumont542@hotmail.com ou sur sa page Facebook : www.facebook.com/DJ.K3VV ? fref=ts.

CHRONIQUE / Kevin Dumont n'a pas de chat. En fait, il est... (Photo courtoisie) - image 2.0

Agrandir

Photo courtoisie

Camp de relâche du Club des Débrouillards

Le Club des Débrouillards propose une semaine complète d'activités scientifiques amusantes lors de la relâche scolaire. Les thématiques scientifiques éveilleront assurément la curiosité des jeunes. Entre autres, les ateliers Beppo le chimiste sur les phénomènes chimiques et le cuisinier Scientifix sur la chimie alimentaire seront quelques-uns des thèmes abordés. En nouveauté cette année, les jeunes auront la chance de participer à Fan d'info, une nouvelle activité amusante d'initiation à la programmation informatique. Les enfants s'amuseront au cours de cette semaine, tout en développant leurs connaissances scientifiques. Les activités s'adressent aux jeunes de 6 à 12 ans et se dérouleront du 27 février au 3 mars, de 9 h à 16 h, au Cégep de Jonquière. Les pages Jeunesse promettent de rendre visite aux petits scientifiques!




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer