Auberge des îles: un complexe qui s'inscrit dans la tendance condo-hôtel

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Le Quotidien

Vivre sur le bord de la plage, à deux pas d'un golf. Manger au restaurant ou partir en motoneige sans sortir la voiture. Profiter d'un spa, sans l'entretien. C'est maintenant possible à Saint-Gédéon.

Le projet immobilier Auberge des îles, Condos Hôtel offrira tous les services dignes d'un «resort» quatre saisons, le premier au Saguenay-Lac-Saint-Jean.

C'est ce que propose l'homme d'affaires Éric Larouche avec son projet de condominiums situé aux côtés de cette auberge acquise au printemps dernier.

Le complexe, situé sur les rives du lac Saint-Jean, s'inscrit dans la tendance condo-hôtel. Une formule qui permet aux propriétaires de bénéficier de tous les services de l'hôtel et de tirer des revenus de location sur leur unité s'ils le désirent.

«C'est le meilleur des deux mondes. L'acheteur est pleinement propriétaire des lieux, mais il peut confier la location de son unité à l'Auberge des îles. Ce qui peut rassurer des propriétaires, car il y a en tout temps des gens sur place. Ce produit est vraiment unique dans la région, avec l'accessibilité au lac Saint-Jean, sa plage à faire rêver et tous les services d'un complexe hôtelier. Que ce soit pour l'entretien, la nourriture ou même les loisirs », détaille Éric Larouche, précisant qu'un gym et un spa seront aménagés cet automne sur le site.

Il ne faut pas confondre cette formule avec ce qu'on appelle «time sharing». Le propriétaire du condo peut utiliser son unité quand bon lui semble, sans limite de temps, et il en est le seul propriétaire.

Un site de villégiature remarquable

L'emplacement géographique du projet en fait une valeur d'investissement sûre, selon M. Larouche. En plus de la proximité du lac Saint-Jean et du club de golf, ce dernier évoque la récente annexion des îles au Parc national de la Pointe-Taillon. Une annexion qui vient garantir la beauté des lieux pour les années à venir.

«Les terrains sur le bord du lac Saint-Jean, se font très rares et de plus en plus chers. Surtout dans ce secteur prisé, en raison de la proximité de la ville. On voulait offrir une alternative aux chalets qui existent déjà sur le territoire. On offre quelque chose de différent, de qualité et accessible, dans l'une des plus belles municipalités du Québec », détaille l'homme d'affaires.

Un projet de 40 unités

À terme, le projet comptera cinq phases, avec un total de 40 unités. Les premiers acheteurs bénéficient d'un prix de lancement. Les unités se vendent à partir de 250 000 $, allant jusqu'à 350 000 $.

Pour obtenir plus d'informations, les gens peuvent consulter la page Facebook de l'Auberge des îles ou contacter le 418-817-4972.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer