Achat: conseils pratiques pour une transaction réussie

L'achat d'une propriété représente l'une des transactions les plus importantes... (123 RF)

Agrandir

123 RF

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Le Quotidien

L'achat d'une propriété représente l'une des transactions les plus importantes que l'on effectue au cours de notre vie, d'où l'importance de bien planifier cette démarche et de comprendre le processus entourant la transaction. Voici quelques conseils de l'OACIQ, organisme chargé de protéger le public en encadrant la pratique du courtage immobilier et hypothécaire.

1. Recourir aux services d'un courtier immobilier

Que ce soit pour vendre ou acheter une propriété, vous avez tout avantage à recourir aux services d'un courtier immobilier.

Ce professionnel en immobilier gèrera toutes les étapes reliées à votre achat, de la vigie des nouvelles propriétés arrivées sur le marché à la signature de l'acte de vente chez le notaire, afin que vous puissiez poursuivre vos occupations l'esprit tranquille. En signant un contrat de courtage - achat avec un courtier immobilier, vous serez également assurés que vos intérêts sont bien représentés, et ce, que la propriété convoitée soit à vendre par le propriétaire, ou par l'entremise d'un courtier.

2. Choisir votre courtier immobilier

Le choix de son courtier immobilier est un élément qu'il ne faut pas négliger. Il est primordial que vous vous sentiez à l'aise et en confiance avec le professionnel en immobilier que vous choisirez. Autre point important, vérifiez si votre courtier est titulaire d'un permis de courtage en règle en consultant le Registre des titulaires de permis sur le site de l'OACIQ.

Pour vous aider à faire un choix éclairé, voici quelques questions à poser aux différents candidats que vous rencontrerez.

- Connaît-il la région où vous souhaitez vous installer?

- Comprend-il vos besoins et vos exigences?

- A-t-il un horaire flexible qui lui permettra de répondre à vos questions et organiser des visites?

3. Analyser votre capacité financière

Avant de débuter les recherches visant à dénicher la propriété de vos rêves, il importe d'établir un budget réaliste qui tient compte de vos habitudes de vie et de vos objectifs. Vos courtiers immobilier et hypothécaire sauront vous aider à déterminer le montant du financement dont vous aurez besoin.

4. Déterminer vos besoins

Votre capacité financière est déterminée. Maintenant quel type de propriété recherchez-vous. Isolée? Jumelée? Multiplex? Piscine ou pas? Garage ou pas? Quels secteurs vous intéressent?Prenez le temps de discuter de vos besoins avec votre courtier. Il pourra vous orienter vers des propriétés qui y correspondent afin de trouver la maison tant convoitée.

5. La promesse d'achat

C'est fait, vous avez trouvé LA maison idéale. Vous êtes fébriles et prêts à remplir une promesse d'achat? Assurez-vous d'en comprendre toutes les composantes. C'est le temps de poser toutes les questions qui vous chicotent à votre courtier : le vendeur inclut-il ses électroménagers? Vous voulez le lustre de la salle à manger? La prise de possession doit absolument se faire avant le 1er juillet? Tout doit être indiqué dans la promesse d'achat.

Le vendeur doit lui aussi faire certaines déclarations dans le cadre de la promesse d'achat. Il est tenu de garantir à l'acheteur que le bien et ses accessoires sont exempts de vices cachés, à moins de le spécifier autrement dans la promesse d'achat. Le vendeur déclare notamment n'avoir connaissance d'aucun facteur susceptible de diminuer la valeur de l'immeuble. Ces informations se retrouvent dans la «Déclarations du vendeur sur l'immeuble (Terrains et bâtiments, circonstances et dépendances)» annexée à la promesse d'achat.

6. La contre-proposition

Lorsque la promesse d'achat sera déposée au vendeur, ce dernier aura le choix de l'accepter, de la refuser avec une contre-proposition dans laquelle il proposera des changements, tels qu'inclure ou exclure certains éléments ou modifier le prix de vente, ou tout simplement de refuser l'offre sans équivoque.

Si le vendeur fait une contre-proposition et que vous n'êtes pas satisfait de celle-ci, votre courtier vous aidera à rédiger une contre-proposition à votre tour.

N'oubliez jamais que votre courtier est un véritable professionnel de l'immobilier. Il vous accompagnera tout au long de votre transaction afin qu'elle se fasse en toute quiétude.

7.  L'inspection préachat

L'inspection en bâtiments est une étape primordiale lors de l'achat d'une maison. Depuis l'entrée en vigueur de la Loi sur le courtage immobilier, les courtiers ont l'obligation déontologique de recommander à la personne qui se propose d'acquérir un immeuble d'en faire effectuer une inspection complète par un professionnel ou un inspecteur en bâtiments qui satisfait à certaines exigences prévues à la règlementation.

L'inspection préachat a pour but de donner aux acheteurs une meilleure connaissance de l'état de l'immeuble convoité au moment de l'inspection. Structure, toiture, plomberie, électricité, chauffage, climatisation centrale, l'isolation et la ventilation, l'inspecteur en bâtiment fera le tour complet de la bâtisse. Il constatera l'état des éléments et identifiera les défauts majeurs qui diminuent l'usage, la jouissance ou la valeur d'un bâtiment ou qui présentent un risque à la sécurité des occupants.

Source: OACIQ




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer