Le «Mid-century modern» d'hier à aujourd'hui

L'Orbit Inn de Palm Springs, en Californie, est...

Agrandir

L'Orbit Inn de Palm Springs, en Californie, est un hôtel mythique situé en plein désert. Construit en 1957 selon les plans de Herbert W. Burns, il représente l'image même d'une construction architecturale Mid-century modern. Les propriétaires actuels ont même poussé l'audace jusqu'à le décorer et le meubler avec une vaste sélection d'objets et de meubles originaux de designer de l'époque.

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Sophie Richard
Le Quotidien

Le «Mid-century modern», ou ce que l'on pourrait appeler en français le modernisme du milieu du siècle, a inspiré l'architecture, le design, l'ameublement et la décoration. Plus que cela encore, il a carrément influencé la façon dont nous vivions du milieu des années 30 au milieu des années 60.

Le fauteuil inclinable et son repose-pied signés Eames... (hermanmiller.com) - image 1.0

Agrandir

Le fauteuil inclinable et son repose-pied signés Eames sont un parfait exemple de design du courant «Mid-century modern».

hermanmiller.com

La myhique chaise Tulipe imaginée par Eero Saarinen... - image 1.1

Agrandir

La myhique chaise Tulipe imaginée par Eero Saarinen pour la société new-yorkaise Knoll.

Né en Amérique, inspiré notamment par le courant allemand Bauhaus présent avant lui, le style «Mid-century modern» se caractérise essentiellement par des lignes simples, sans fioritures, des courbes organiques, des formes géométriques, des couleurs neutres telles le blanc et le noir ou franches et vives comme le orangé, le rouge, le jaune et le vert lime.

Atteignant son pic de popularité après la Seconde Guerre Mondiale, ce style fait également référence à l'utilisation de matériaux nouveaux, surtout en ce qui a trait à l'ameublement.

On peut penser notamment à l'utilisation du plastique, de la fibre de verre, du vinyle et du chrome. Le bois est aussi bien présent à cette époque, mais il laisse une grande place au contreplaqué.

Le «Mid-century modern» est aussi une période durant laquelle de nombreux architectes et designers ont fait leur marque. Encore aujourd'hui, leurs créations originales se vendent à fort prix et de nombreux commerces en proposent des répliques.

Parmi ces grands talents qui ont marqué le milieu du XXe siècles notons Charles et Ray Eames à qui l'on doit de nombreuses chaises iconiques. Le fauteuil inclinable Eames Rosewood et son repose-pied en sont un bon exemple. Les chaises en fibre de verre Eames sont également des classiques.

Eero Saarinen, cet architecte et designer américain d'origine finlandaise, a lui aussi marqué son époque. On lui doit notamment le TWA Flight Center, aujourd'hui le terminal 5, de l'aéroport international John-F.-Kennedy à New York, dont la construction a débuté en 1956 et le théâtre musical Kleinhans de Buffalo à New York, construit pour sa part à la fin des années 30.

Eero Saarinen est également le designer à l'origine de la spectaculaire chaise Tulipe faite d'aluminium et de fibre de verre.

Plusieurs autres créateurs ont laissé leur marque dans l'histoire de l'architecture et du design.

Il faut dire qu'au-delà de l'originalité de leurs réalisations et de leur caractère moderne, il s'agissait également de structure et de produit d'une grande qualité. La preuve en est que les bâtiments construits au milieu du siècle dernier et les objets créés à cette même époque ont toujours fière allure aujourd'hui.

Aussi présent chez nous

Au Québec, le «Mid-century modern» a également laissé ses traces. Les Québécois n'ont pas échappé à cette tendance.

Les architectes québécois ont aussi été inspirés par le style.

L'une des plus authentiques maisons modernes du Québec, selon le livre Patrimoine en devenir : l'architecture moderne du Québec, est la maison Kerhulu, dessinée en 1939  et construite en 1945 par l'architecte-décorateur Robert Blatter.

Dans la région, plusieurs maisons modernes sont aussi présentes comme c'est le cas de la Maison Ernest-Dauphinais située au 1003, rue Jacques-Cartier Est, à Chicoutimi. Il s'agit d'une oeuvre des architectes Desgagné et Boileau datant de 1951.

La propriété du 1081, rue Melançon, à Chicoutimi, construite en 1953 par l'architecte Rock Boisvert en est un autre exemple.

En fait, les résidences inspirées par le «mid-century modern» sont nombreuses sur tout le territoire. Il suffit de remarquer leur forme très moderne et l'ajout fréquent d'éléments de design tels que des murs de ciment ajourés.

Un retour marqué

On le remarque depuis quelques années déjà, le style «Mid-century» a effectué un grand retour. Les boutiques vintage s'arrachent les meubles et objets des année 50 et 60, tout particulièrement, alors que les grandes chaînes proposent un choix toujours plus grand de produits inspirés des mêmes années.

Il faut dire que les séries américaines telles que Mad men et Pan Am, ont largement contribué à ramener ce style au goût d'aujourd'hui.

Si vous avez envie de vous procurer un ou deux morceaux originaux de style «Mid-century modern», je vous invite à faire un saut à la boutique régionale Kitch Up. Vous y trouverez certainement de fabuleuses pièces à ajouter à votre décor.

Et si vous êtes du type plus aventurier, ce printemps, courrez les ventes de garage et les magasins d'occasion. Vous serez surpris des trésors qu'on peut y dénicher.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer