«Tire-toi une bûche!»: des rondins dans votre décor

Tous les ans, les élèves du programme de Formation préparatoire au travail... (Courtoisie)

Agrandir

Courtoisie

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Mélissa Bradette
Le Quotidien

Tous les ans, les élèves du programme de Formation préparatoire au travail (FPT) de l'école secondaire Charles-Gravel créent de nouveaux produits pour la maison. Ces dernier travaillent à la fabrication de ces articles via leurs plateaux de travail et les vendent par la suite par le biais de la Corporation Employabilité Jeunesse, un organisme à but non lucratif (OBNL).

Tous les ans, les élèves du programme de... (Courtoisie) - image 1.0

Agrandir

Courtoisie

Tous les ans, les élèves du programme de... (Courtoisie) - image 1.1

Agrandir

Courtoisie

Pour créer leurs produits, les jeunes, qui sont âgés de 15 à 18 ans, s'inspirent des tendances du moment en décoration intérieure. Ces derniers conçoivent des objets uniques en réutilisant de vieux objets et/ou en utilisant du bois brut.

À chaque année, leurs réalisations rivalisent d'originalité. En 2014, les élèves du programme FPT ont créé des chaises de type Adirondack à partir de vieilles palettes de marchandise et de vieux skis alpins. Les chaises «Environdack» ont d'ailleurs remporté le premier prix national au concours québécois en entreprenariat. L'an passé, leur main de sel, la «Saline des bois» (conçue avec des petits rondins de bois) a elle aussi remporté le premier prix national au concours Osentreprendre 2016.

Voyant la grande popularité des objets réalisés à partir de bois naturel, les jeunes de la chohorte 2016-2017 ont choisi d'exploiter à nouveau cette matière, en créant de petites tables et des bancs à partir de bûches d'un diamètre de 12 pouces et plus. C'est Mikael Bouchard, un élève du programme, qui a trouvé le nom du produit : «Tire-toi une bûche».

Cueillette de la matière première

Avant de se lancer dans la production à grande échelle, les élèves de la Formation Préparatoire au Travail ont d'abord réalisé des essais et effectué une petite étude de marché. Pour ce faire, ils ont acheté un premier lot d'une vingtaine de bûches afin de faire des tests et valider s'il y a avait une demande pour ce genre de produit. La réponse du public a été très concluante. En l'espace de quelques semaines, la totalité des bûches était vendue. Les jeunes ont donc décidé d'aller de l'avant avec ce produit.

Pour répondre à la demande grandissante, les élèves ont dû faire un important travail de recherche pour trouver des fournisseurs qui leur permettraient de s'approvisionner en billots secs ou semi-secs. Après plusieurs recherches, quelques fournisseurs ont été trouvés dans la région. L'équipe du programme de FPT dispose maintenant de tout le nécessaire pour remplir un nouveau carnet de commandes. Elle a aussi créé un petit inventaire de produits.

Étapes de réalisation

Chaque étape de la fabrication rejoint les compétences des jeunes. Chacun a son créneau de prédilection et s'est découvert des talents en travaillant au projet «Tire-toi une bûche».

À l'aide de différents outils (haches, rabots, ciseaux à bois), les élèves retirent délicatement l'écorce qui entoure la bûche. Cette étape demande beaucoup de dextérité.

Vient ensuite le sablage. Cette étape requiert une grande minutie et les jeunes y consacrent beaucoup de temps, car la bûche doit être parfaitement lisse.

Les élèves s'appliquent ensuite à la finition du produit. Ils dessinent et peignent la tête de chevreuil sur le dessus de la bûche, appliquent les couches de verni ou de cire, etc. Ils installent aussi les quatre pattes de bois sous la bûche pour la mettre au niveau. Ces pattes sont réalisées à l'aide de rondelles de bois provenant de branches.

Bancs et tables originaux

Les produits «Tire-toi une bûche» sont offerts dans différentes essences: épinette, tremble, érable, mélèze, sapin... Trois types de finitions sont proposées: lustré (verni à l'eau), mat (ciré à la cire d'abeille, ou hybride, c'est-à-dire que le dessus de la bûche est verni et le tour est ciré.

Le coût d'une création «Tire-toi une bûche» est de 50 $. Pour un supplément de 10 $, il est possible d'ajouter sur le dessus une tête de chevreuil peinte à la main.

Les gens peuvent acheter un produit «Tire-toi un bûche» parmi l'inventaire disponible, ou venir à l'atelier de travail (Local : G-208), à l'École secondaire Charles-Gravel, pour sélectionner la bûche de leur choix et profiter d'une création sur-mesure. C'est la Corporation employabilité jeunesse qui s'occupe de la finition et de la vente du produit.

Des retombées financières pour le programme en FPT

Les profits générés par la vente des produits «Tire-toi une bûche» servent à offrir des plateaux de travail stimulants pour les 60 jeunes inscrits en formation préparatoire au travail (FPT) de l'école Charles-Gravel. Ils offrent aussi la possibilité de faire travailler de trois à quatre jeunes à la Corporation, pendant la période estivale.

La vente des produits «Tire-toi une bûche», est donc profitable à l'ensemble des jeunes du programme en FPT.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer