Pour le Nouvel An... des bulles sans se ruiner!

Les trois mousseux conseillés par Marc Simard, conseiller... (Claudie Laroche)

Agrandir

Les trois mousseux conseillés par Marc Simard, conseiller à la SAQ du boulebard Talbot à Chicoutimi. Pour une vingtaine de dollar, vous pourrez vous procurer de bonnes bulles de qualité pour le Nouvel An.

Claudie Laroche

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Claudie Laroche
Le Quotidien

La fête de Noël se termine... Vous consacrerez peut-être les prochains jours à vous reposer et déjà préparer le réveillon du jour de l'An. Et qui dit Nouvel An, dit aussi «bulles». Afin que vous ne dépensiez pas une fortune en mousseux et champagne à ouvrir à l'heure fatidique, Marc Simard, conseiller à la SAQ du boulevard Talbot à Chicoutimi, a identifié pour vous quelques produits qui conviendront à votre budget. Voici donc une suggestion de bulles à moins de 50 $ qui vous aideront à commencer l'année du bon pied!

Tribaut Schloesser blanc de chardonnay brut, 38,25 $... (SAQ) - image 1.0

Agrandir

Tribaut Schloesser blanc de chardonnay brut, 38,25 $

SAQ

Duval-Leroy Brut Champagne, 49,75$... (SAQ) - image 1.1

Agrandir

Duval-Leroy Brut Champagne, 49,75$

SAQ

Mousseux

Parce qu'on les appelle mousseux, il ne faut pas prétendre que le champagne est conséquemment meilleur. Les deux catégories possèdent leurs caractéristiques propres. Néanmoins, il est vrai que le mousseux est souvent moins dispendieux, mais le prix ne change rien au goût du nectar qui se retrouve dans la bouteille. Parmi les vins effervescents autres que le champagne, vous pourrez opter pour un Cava, une Blanquette de Limoux, un Crémant de Loire, de Bourgogne ou d'Alsace, un Franciacorta ou un Prosceco. Ce sont en fait tous des mousseux de provenance différente.

À un coût approximatif de plus au moins 20 $, Marc Simard a trouvé ses trois petits chouchous dans sa SAQ du boulevard Talbot. D'abord, le Parés Balta Brut est un mousseux biologique frais qui possède un excellent rapport qualité-prix. Dans le même rayon, le Bernard-Massard s'apparente aux champagnes connus du nord de la France. Les installations de ce dernier sont situées au Luxembourg, non loin de la région de champagne en France. Il bénéficie donc du même climat. Selon Marc Simard, ses fines bulles lui valent son pesant d'or. À 20,15 $ la bouteille, nul doute que celui-ci saura plaire aux fines bouches et à tous les portefeuilles. Parmi la sélection du conseiller, la Blanquette de Limoux est un incontournable. Aussi à un prix abordable, elle possède un goût fruité qui saura rafraîchir vos papilles après avoir entamé le célèbre décompte de la nouvelle année.

Champagnes

Provenant de la région du même nom, les champagnes font partie des produits protégés par une appellation contrôlée. Il faut savoir que ceux-ci ne sont pas nécessairement meilleurs que les autres vins effervescents, c'est pourquoi bien les choisir devient important lorsque le budget est un peu plus généreux côté bulles.

À moins de 40 $, Marc Simard conseille le champagne de la maison Tribaut Schloesser. Agréable à boire et facile à partager, cette bouteille remplie de fines bulles peut se vanter d'avoir un excellent rapport qualité-prix. D'ailleurs, selon M. Simard, même la Reine d'Angleterre aurait déjà posé les lèvres sur une flûte remplie de ce nectar. À ce prix, nul besoin d'avoir le budget de la reine pour goûter à un champagne de qualité.

Le Paul Goerg, quant à lui, est un champagne à production limitée. En effet, la compagnie vend ses raisins et ses vins clairs, (avant le processus de champagnisation) au producteur Moët&Chandon, une maison de champagne bien connue dans le monde entier pour ses produits. Le Paul Goerg est réputé pour ses arômes et sa fraîcheur. Finalement, pour ceux qui voient la vie en rose, le champagne rosé Duval-Leroy est sur la liste du passionné conseiller pour ceux qui adorent les notes fruitées.

Avec toutes ces suggestions à moins de 50 $, nul besoin de se ruiner pour avoir la joie de partager une bouteille de bulles lors de la soirée du Nouvel An. Et si vous en avez encore sous la main pour le brunch du lendemain, n'hésitez pas à acheter un bon jus d'orange pour vous concocter un joyeux mimosa pour accompagner votre déjeuner.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer