Montréal s'illustre: un défi d'ingénierie et d'architecture réussi!

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Claudie Laroche
Le Quotidien

Le nouveau stade de soccer de Montréal, conçu par Saucier+Perrotte architectes / Hcma, s'est distingué sur la scène internationale lors de la première édition du concours American Architecture Prize 2016 dans la catégorie « Architectural Design/recreational architecture ». Remportant la palme « Argent », le nouveau lieu sportif fait place à l'environnement et est destiné à devenir un des plus grands parcs de Montréal.

Situé dans le nouveau complexe environnemental de Saint-Michel (CESM), sur la rue Papineau à Montréal, celui-ci occupe quelque 192 hectares au coeur de l'arrondissement de Villeray-Saint-Michel-Parc-Extension. Ce site, qui abritait autrefois la carrière de calcaire Miron, a été converti en 1968 en un gigantesque site d'enfouissement de 75 hectares.

Aujourd'hui, il est en voie de devenir le deuxième plus grand espace vert de Montréal, après le parc du Mont-Royal. Il s'agit du plus ambitieux projet de réhabilitation environnementale à ce jour pour la Ville de Montréal.

Spécifications

Érigé sur le site de l'ancienne carrière Miron, le nouveau stade de soccer intérieur émerge de la topographie artificielle du parc comme une couche minérale rappelant la nature du site. La strate minérale est représentée par un toit continu, qui se déploie de l'entrée de la plaza, se repliant sur le stade de soccer intérieur et s'étendant jusqu'au sol à l'extérieur, pour devenir les estrades des spectateurs.

Le toit, conçu de bois lamellé-croisé, est unique au monde et se compose à 90% d'épinette noire approvisionnée localement. Ses 13 poutres de 125 tonnes chacune qui composent la charpente donnent l'impression d'être disposées aléatoirement au-dessus du terrain, alors qu'elles sont judicieusement placées aux endroits ayant besoin d'une plus grande force structurelle.

Le long de l'Avenue Papineau, l'architecture s'adapte au paysage existant. Cette intégration transparait dans les façades latérales métalliques complètement lisses, reflétant le paysage limitrophe et le ciel. Celles-ci créent ainsi un tableau vivant sur l'édifice qui comporte trois autres façades vitrées pour laisser entrer la lumière. Un vrai chef-d'oeuvre d'ingénierie et d'architecture.

Le centre possède entre autres deux terrains de soccer, 12 vestiaires, une salle de conditionnement physique, un local de physiothérapie, une aire de restauration, ainsi qu'une halte familiale.

Le complexe sportif a aussi reçu le premier prix dans la catégorie Bâtiment municipal au Gala des Prix d'excellence Cecobois 2014. L'ingénieux projet architectural s'est également distingué aux P/A Awards 2014 du réputé Architect Magazine, dans le cadre d'une compétition regroupant 150 projets internationaux à surveiller.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer