Saint-Honoré: 200 entreprises et 1300 emplois

Saint-Honoré renferme un bassin d'employeurs intéressant, avec près de 200... (Ville de Saint-Honoré)

Agrandir

Ville de Saint-Honoré

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Mélissa Bradette
Le Quotidien

Saint-Honoré renferme un bassin d'employeurs intéressant, avec près de 200 entreprises établies sur son territoire et quelque 1 300 emplois répartis dans tous les secteurs d'activités (industriel, commercial, agroindustriel), en plus de l'aéroport (CQFA, ministère des Transports, NAV Canada, entreprises privées, etc.) et la Mine Niobec, qui constituent des employeurs de premier plan.

La mine Niobec fait travailler 425 personnes.... (Ville de Saint-Honoré) - image 1.0

Agrandir

La mine Niobec fait travailler 425 personnes.

Ville de Saint-Honoré

Saint-Honoré renferme un bassin d'employeurs intéressant, avec près... (Ville de Saint-Honoré) - image 1.1

Agrandir

Ville de Saint-Honoré

Niobec : acteur économique majeur

La mine Niobec représente un acteur économique majeur pour Saint-Honoré. Cette dernière fait travailler 425 personnes et 25 % d'entre elles habitent la ville de Saint-Honoré. L'impact économique et social de la mine de niobium, propriété de Magris Resources Inc, est donc non négligeable. Aussi, le projet d'agrandissement du Complexe de parcs à résidus de Niobec, en cours, est vu d'un très bon oeil, puisqu'il permettra d'assurer la pérennité de la mine pour encore 30 ans.

Le secteur industriel en plein essor

Il n'y a pas que Niobec qui soit sur une bonne lancée. D'autres entreprises établies dans le parc industriel de Saint-Honoré connaissent un essor remarquable, comme en font foi les travaux effectués à l'aéroport, notamment la réfection de la piste face au bâtiment du Ministère des Transports (2e rue). De nouvelles entreprises se sont aussi implantées sur le territoire de la ville dernièrement. C'est le cas, notamment, de la nouvelle école de pilotage, Cargair, qui a ouvert ses portes en juillet 2016. 

La Ville de Saint-Honoré travaille aussi activement au développement de son milieu industriel. La première phase d'expansion du parc industriel est prête à accueillir de nouvelles entreprises et l'organisme paramunicipal Développement Saint-Honoré, a mis en place un Fonds d'aide financière pour soutenir les entreprises qui s'établissent sur le territoire de la ville. Ce fonds d'aide repose sur des subventions non remboursables, dont les montants varient de 10 000 $ à 60 000 $, selon le projet et le volet. 

Jusqu'à présent, deux entreprises ont bénéficié du Fonds d'aide : Harvey Aviation et le Club Caribou-Conscrit.

Stimuler l'investissement

«La mission du fonds d'aide est de stimuler l'investissement en immobilisation, afin de créer et maintenir des emplois sur le territoire de Saint-Honoré», note Romain Riverin, directeur du développement, Développement Saint-Honoré. «Plus précisément, le Fonds d'aide financière constitue un outil financier visant à accélérer la réalisation des projets générateurs d'économie, en intervenant de façon proactive dans les dossiers de développement. Il encourage aussi l'esprit d'entrepreuneuriat et la croissance économique de Saint-Honoré. Bref, l'aide financière du Fonds d'aide constitue un levier très intéressant», de conclure M. Riverin.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer