Construction CGM: une sixième Maison Festivalma pour la compagnie almatoise

Contruction CGM avait le mandat de réaliser la Maison Festivalma de A à Z, une... (Gimmy Desbiens)

Agrandir

Gimmy Desbiens

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Claudie Laroche
Le Quotidien

Contruction CGM avait le mandat de réaliser la Maison Festivalma de A à Z, une mission qu'elle a accomplie haut la main encore cette année. L'entreprise almatoise en était à sa sixième Maison Festivalma depuis 1991.

Luc Martel, coprésident de Construction CGM était satisfait de la sixième Maison Festivalma que son entreprise créée par son père Gilbert Martel a réalisée cette année. N'étant pas à leur première expérience, l'équipe connaissait le processus et a su travailler en collaboration avec les différents commanditaires et les designers pour créer une demeure digne de leur réputation.

Cette deuxième Maison Festivalma construite en autant d'années a su enjouer l'entrepreneur qui désire s'impliquer davantage: «On veut participer à la conception de la maison. J'ai des idées en tête et j'aimerais bien m'impliquer dans l'élaboration du projet», explique M. Martel, se réservant de mentionner les détails afin de garder la surprise pour l'année prochaine, lui qui devra sous-missionner à nouveau s'il désire obtenir le contrat.

«Ce qui différencie la Maison Festivalma des autres, c'est qu'elle ne comporte que des matériaux de première qualité», explique Luc Martel. N'étant pas certifiée NovoClimat seulement en raison d'une spécificité de l'échangeur d'air, M. Martel assure qu'elle est bâtie de façon écoénergétique. De plus, dès les premiers pas dans la maison, on remarque que la finition est d'une qualité remarquable. À elle seule, la douche en céramique démontre que l'entreprise a fait preuve de minutie et de finesse pour sa réalisation.

Construction CGM a donc érigé cette maison des fondations jusqu'au toit, en passant par le terrassement. «La seule chose qu'on n'a pas faite, c'est l'asphalte», ajoute M. Martel. Pour l'entrepreneur, cette demeure a été somme toute une belle réalisation pour son entreprise qui agit à titre d'entrepreneur général dans la région depuis 1978.

Avenir de la construction

Même si les dernières années ont paru difficiles pour le domaine de la construction, Luc Martel voit l'avenir florissant. «On construit beaucoup ces temps-ci et j'avoue que 2016 a été une grosse année en terme de contrats», relate l'entrepreneur qui croit que les années à venir sont de bon augure. Construction CGM a réalisé au total six Maisons Festivalma, soit en 1991, 1992, 1994, 1995, 2015 et 2016.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer