Des lots en nature à quelques km de la ville

Les terrains se trouvent près des villes d'Alma... (Claudie Laroche)

Agrandir

Les terrains se trouvent près des villes d'Alma et Jonquière.

Claudie Laroche

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Claudie Laroche
Le Quotidien

(saguenay) À seulement 15 minutes des arrondissements de Jonquière et d'Alma, 39 terrains au potentiel énorme se retrouvent cet été sur le marché immobilier. Un endroit rêvé pour une construction neuve, dans un petit coin de paradis qui se développe en pleine villégiature.

Ces emplacements d'au minimum 100 000 pieds carrés se situent dans un domaine de plus de huit millions de pieds carrés, acheté en 2012. L'acquéreur, M. Sylvain Gravel souhaite rapetisser son terrain de jeu, considérant cet espace beaucoup trop vaste.

En prenant en considération qu'en tant que propriétaire d'un terrain en villégiature, c'est le besoin d'espace qui prime lorsqu'on s'en porte acquéreur, M. Gravel a donc décidé de délimiter ses terrains à un minimum de 100 000 pieds carrés : «On peut même aller jusqu'à 400 000 pieds carrés. Les plans de l'arpenteur ne sont pas finaux, si le client veut plus d'espace, ou moins, c'est possible», explique-t-il en ajoutant qu'il assumera aussi les frais de l'arpenteur et du notaire lors de l'achat. «Quand tu t'éloignes de la ville, tu veux de l'espace», explique M. Gravel. C'est pour cette raison qu'il n'a pas divisé les terrains en parcelles de 32 000 pieds carrés, ce qui est la mesure conventionnelle pour ce type d'achat.

En acquérant un de ces espaces, le propriétaire est donc libre de créer ses propres chemins de VTT ou de vélo. De plus, même si le domaine est situé près des villages de Saint-Ambroise, Shipshaw et Saint-Charles-de-Bourget, les animaux y vivent toujours en grand nombre : castors, orignaux, lièvres, renards, canards, oiseaux et plus encore.

Quatre saisons

M. Gravel finalise l'élargissement des chemins afin qu'ils soient considérés comme chemins de tolérance et ainsi déneigés en hiver par la municipalité de Saint-Charles-de-<saxo:ch value="226 128 168"/>Bourget. De plus, dès cet automne, les lignes électriques seront en phase d'installation. De cette façon, plusieurs résidents pourront y demeurer à l'année en raison de sa proximité avec les villes de Chicoutimi, Alma et Jonquière.

Accès à l'eau

Sachant que beaucoup de futurs acheteurs rechercheront des terrains près de l'eau, M. Gravel a fait l'acquisition d'un lot voisin, donnant la possibilité à chaque détenteur d'un terrain d'accéder à la Rivière Saguenay. Cet emplacement est déjà accessible par le chemin principal (Chemin St-Léonard), mais d'ici environ cinq ans, le promoteur prévoit y accéder en véhicule tout terrain ou à vélo. Qui plus est, trois lots entourent un lac, lequel devrait être ensemencé de truites dès que le niveau de l'eau sera contrôlé.

Les terrains se détaillent à 30 cents le pied carré. Pour plus d'informations, contactez M. Sylvain Gravel au 418 540-0483.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer